in

La Nasa invente un robot capable d’explorer les profondeurs des volcans

Crédits : skeeze / Pixabay

Afin de mieux comprendre le fonctionnement des volcans terrestres, une équipe de la Nasa a conçu un robot capable d’explorer en profondeur les failles volcaniques. Baptisé VolcanoBot, son utilisation pourrait être, dans le futur, étendue à l’exploration des crevasses extraterrestres.

Des chercheurs appartenant au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa ont conçu une machine capable d’aller explorer les fissures volcaniques en profondeur afin d’en reproduire une cartographie 3D détaillée. Le but ? Tenter de mieux comprendre les mécanismes à l’œuvre au sein des volcans en explorant des endroits qui étaient jusqu’ici inaccessibles au regard de l’Homme. « Nous ne savons pas exactement comment les volcans entrent en éruption. Nous avons des modèles, mais ils sont tous très simplifiés. Ce projet vise à contribuer à les rendre plus réalistes », a ainsi expliqué Carolyn Parcheta, du JPL, relayée par le site Sciences et Avenir.

Le VolcanoBot est un petit drone cylindrique doté de deux roues et de différents capteurs. Une première version de ce robot a d’ores et déjà été testée en mai 2014 dans la fissure du volcan Kilauea à Hawaii. Si la machine avait alors pu atteindre la profondeur de 25 mètres et réaliser des mesures avec une précision inédite, les chercheurs espèrent bien que son petit frère arrivera quant à lui à descendre jusqu’au fond du cratère.

Le Jet Propulsion Laboratory prévoit en effet de mener, au début du mois de mars, une nouvelle phase d’essai avec une version plus aboutie de son prototype. Dotée notamment d’une meilleure mobilité, d’une taille réduite et d’une caméra mobile, cette V2 du VolcanoBot devrait pouvoir atteindre sans difficulté le fond de la fissure volcanique et y récupérer de précieuses données qu’il stockera au sein de sa mémoire interne.

Le volcanoBot 1 / NASA/JPL-Caltech
Le volcanoBot 1 (Crédits : NASA/JPL-Caltech)

Une utilisation étendue à d’autres planètes de notre système solaire

Si cette technologie se destine pour le moment à l’étude des volcans terrestres, les chercheurs comptent bien, dans le futur, utiliser ce robot afin d’étudier des cratères volcaniques situés en dehors de notre planète. Le VolcanoBot pourrait ainsi être utilisé sur Mars ou sur certaines lunes de Saturne et de Jupiter qui ont connu, ou connaissent encore, une activité volcanique.

« Au cours des dernières années, les sondes spatiales ont envoyé des images incroyables de grottes, de crevasses et d’évents volcaniques. Nous n’avons pas encore la technologie pour les explorer… mais c’est tellement alléchant! Nous essayons de combler cette lacune en nous entraînant sur les volcans terrestres », a déclaré Aaron Parness, roboticien au JPL.

Source : Sciences & Avenir