in ,

La NASA commande deux nouvelles capsules Soyouz à la Russie !

Crédits : Pixabay

Les États-Unis veulent trouver un moyen de ne plus dépendre de la Russie pour effectuer leurs vols habités vers l’ISS. Néanmoins, il faudra visiblement patienter encore quelque temps car la NASA a passé une nouvelle commande de capsules Soyouz à Roscosmos, l’Agence spatiale russe !

SpaceX et Boeing en retard

Récemment, nous évoquions le fait que la NASA a payé cher une enquête destinée à savoir si les employés d’Elon Musk fument ou non du cannabis sur leur lieu de travail. Or, ce type d’enquête a également concerné Boeing, concurrent de SpaceX sur un dossier brûlant. En effet, ces deux sociétés travaillent actuellement sur la mise au point d’une capsule spatiale destinée à la NASA. Depuis l’arrêt de son programme de navette spatiale en 2011, la NASA utilise la célèbre capsule russe Soyouz. En effet, l’agence ne dispose pas d’autre solution afin d’assurer ses voyages habités vers la Station spatiale internationale (ISS). Or, celle-ci désire réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie.

Comme l’explique l’agence de presse russe TASS dans un communiqué du 31 octobre 2019, SpaceX est en retard au niveau de sa capsule Crew Dragon. Par ailleurs, Boeing fait face au même genre de problème avec sa capsule Starliner ! Ce contretemps serait généré par une volonté de tester davantage le système d’évacuation d’urgence des appareils. Le fait est que cette situation assez incroyable a contraint la NASA à passer une commande auprès de l’Agence spatiale russe Roscosmos. Ainsi, deux nouvelles capsules Soyouz seront livrées à l’agence américaine !

SpaceX accuse du retard dans la livraison de la capsule Crew Dragon à la NASA !
Crédits : Wikimedia Commons

Éviter une catastrophe

La publication de TASS évoque une lettre du directeur de la NASA Jim Bridenstine à l’attention de Dmitry Rogozin, directeur de Roscosmos. Il y est fait mention du retard accusé par les États-Unis au niveau du programme de vols commerciaux prévus pour le printemps 2020. Le fait est que la NASA a besoin de nouvelles navettes afin d’éviter une catastrophe. En effet, le département scientifique américain présent sur l’ISS pourrait ne pas fonctionner correctement pendant un long moment.

Au passage, Roscosmos n’a pas hésité à chambrer la NASA. Dmitry Rogozin aurait en effet prévenu l’agence américaine que l’annonce de vols commerciaux pour le deuxième trimestre 2020 allait être freinée par des soucis techniques. Toutefois, l’agence russe répondra bien à la requête de la NASA, et a déjà débloqué les fonds nécessaires à la production.

Source

Articles liés :

Écoutez le son des tremblements de terre et du vent extraterrestre enregistrés sur Mars par la Nasa

La NASA confirme une première sortie entièrement féminine dans l’espace

Thomas Pesquet drague la NASA pour aller sur la Lune !