in ,

La NASA a payé (très) cher une enquête pour s’assurer que les employés d’Elon Musk ne fumaient pas de joints !

Crédits : capture YouTube / CBS Los Angeles

Il y a deux ans, Elon Musk avait tiré quelques bouffées sur un joint de cannabis lors de l’enregistrement d’une émission de radio. Or, la NASA a désiré s’assurer que les employés de SpaceX ne faisaient pas comme leur patron. Il est question d’une enquête qui aurait coûté la jolie somme de 5 millions de dollars à l’Agence spatiale américaine !

La NASA inquiète

En septembre 2018, Elon Musk a fumé un joint de cannabis et bu du whisky lors d’une interview à la radio (Joe Rogan Experience). Ce dernier avait fait part de son épuisement et de ses semaines de 120 heures. Lors de cette même interview déjantée, l’intéressé avait expliqué que l’humanité est probablement piégée dans une sorte de simulation informatique. Or, cet événement a eu pour effet de faire plonger le cours de l’action de Tesla à Wall Street ! Quelques semaines plus tard, Elon Musk avait laissé sa place de CEO de Tesla.

Toutefois, Elon Musk dirige aussi la société SpaceX, et celle-ci collabore avec la NASA depuis quelques années. Or, le fait est que l’agence spatiale des États-Unis s’est inquiétée de ce petit dérapage. Deux mois après l’émission de radio, une enquête a été ouverte chez SpaceX pour vérifier si les employés ne fumaient pas du cannabis sur leur lieu de travail. Par ailleurs, histoire de ne pas froisser les esprits, la même enquête a été menée chez Boeing, un autre partenaire très important de la NASA.

SpaceX
SpaceX et Boeing ont fait l’objet d’une enquête inédite !
Crédits : Official SpaceX Photos/Flickr

Des frais seulement payés pour SpaceX

Il faut tout de même savoir que se droguer sur le lieu de travail au sein de ces sociétés est très grave. En effet, ce délit constitue une violation des conditions d’une habilitation de sécurité du gouvernement ! Rappelons également que l’objectif de la NASA était de rassurer ses investisseurs et autres futurs clients. SpaceX et Boeing ont un rôle certain à jouer en termes d’exploration spatiale et de tourisme spatial.

Le 16 octobre 2019, le magazine Politico a publié un entretien avec Jim Bridenstine, administrateur de la NASA depuis deux ans et demi. L’intéressé a déclaré que l’agence avait payé la somme de 5 millions de dollars pour couvrir l’enquête réalisée chez SpaceX. Néanmoins, les mêmes frais n’ont pas été réglés concernant l’enquête chez Boeing. S’agit-il d’une injustice ?

Pour justifier cela, Jim Bridenstine a indiqué que SpaceX avait « travaillé en étroite collaboration avec la NASA afin de rendre des travaux supplémentaires dépassant le cadre du contrat ». Or, les deux sociétés sont actuellement en concurrence sur un dossier brûlant : la mise au point d’une capsule destinée à réduire la dépendance de la NASA à la capsule russe Soyouz dans le cadre des allers-retours vers l’ISS.


Articles liés :

La NASA s’associe à SpaceX pour sa mission d’exploration des trous noirs

SpaceX veut placer 30 000 nouveaux satellites en orbite (en plus des 12 000 prévus)

Elon Musk estime à 70 % ses chances d’aller sur Mars (et d’y mourir)