in

La méthode de Heimlich sauve des vies depuis des décennies, comment fonctionne-t-elle ?

Crédits : Wikimedia Commons

Ce geste de premiers secours inventé il y a plus d’une quarantaine d’années a récemment permis de sauver une sénatrice américaine. Il s’agit d’expulser le corps étranger obstruant les voies respiratoires d’une personne en train de s’étouffer.

La méthode de Heimlich (ou manœuvre de Heimlich) a été décrite pour la première fois par le médecin américain Henry J. Heimlich en 1974. Il s’agit d’une méthode à utiliser dans le cas où une personne s’étouffe après avoir avalé un petit aliment (bonbon, cacahuète ou autre).

Lorsqu’un aliment est « avalé de travers », celui-ci passe dans la trachée au lieu de tomber dans l’œsophage et bouche (partiellement ou totalement) les voies respiratoires de la personne. En cas d’obstruction totale, l’air ne peut plus du tout passer dans les poumons et une action très rapide est indispensable. En réalité, la méthode de Heimlich reproduit le mécanisme naturel de la toux.

La technique a pour but de comprimer les poumons par le bas et ainsi déloger l’élément indésirable. Ainsi, il faut se placer derrière la victime qui est quant à elle assise ou debout, puis placer un pied entre les siens. Ensuite, il faut placer un poing fermé dos vers le haut dans le creux de l’estomac, c’est-à-dire sous les côtes et au-dessus du nombril, avant de placer l’autre main sur le poing et d’écarter les avant-bras. Enfin, des tractions violentes vers soi-même et vers le haut doivent être effectuées sur la victime, ce qui aura pour effet de pousser les viscères sous les poumons.

Crédits : Wikimedia Commons

Le 23 mai 2016, Henry J. Heimlich utilisera lui-même sa technique pour la toute première fois sur une des pensionnaires de sa maison de retraite. La même année, celui dont la méthode aura sauvé de nombreuses vies succombera à l’âge de 96 ans.

Récemment, la sénatrice américaine Claire McCaskill a été sauvée de cette même façon par le sénateur Joe Manchin lors d’un déjeuner au Congrès américain. La sénatrice a eu une côte cassée lors de l’application de la méthode, mais eu eu la vie sauve.