in

La kinésiologie : le bien-être du corps et de l’esprit

La kinésiologie repose sur un rééquilibrage du corps et de l’esprit. Cette discipline est loin d’en être à ses balbutiements, puisqu’elle existe depuis la seconde moitié du XXe siècle. À l’heure où le bien-être s’inscrit comme aspect fondamental de la société contemporaine, cette technique se développe partout autour du globe, et notamment en France. Par ailleurs, des centres de formation en kinésiologie proposent tout un assortiment de cours théoriques et pratiques à des personnes de tout âge, désireuses de s’orienter vers le domaine de la santé.

Petit historique de la kinésiologie

La kinésiologie est inspirée de la médecine traditionnelle chinoise. Cette pratique est née d’un chiropracteur américain du nom de Goodheart dans les années 1960, qui s’est aperçu qu’un organe souffrant chez l’un de ses patients engendrait un manque de tonus musculaire. Par la suite, ce docteur a innové tout un tas d’examens capables de déceler ce type de défaillances corporelles et de les soigner. Plus tard, de nombreux spécialistes ont repris ses travaux, ce qui a eu comme conséquence un perfectionnement de cette discipline.

Le principe de la kinésiologie

La kinésiologie, également appelée cinésiologie, se base sur la dynamique des mouvements du corps humain dans son ensemble, que ce soit au niveau physiologique, psychologique, biomécanique, biochimique, anatomique ou encore neurologique.

De plus, cette médecine est aussi bien utilisée comme moyen préventif que comme procédé thérapeutique, et augmente par là même les performances corporelles et spirituelles. En outre, il s’agit d’analyser les postures physiques en bannissant celles qui créent à terme des pathologies parfois irréversibles.

Et si vous accédiez au savoir scientifique du déplacement corporel ?

Aujourd’hui, la reconversion professionnelle est en vogue. Si les domaines du bien-être et de la santé vous attirent, alors la formation en kinésiologie est peut-être faite pour vous. Elle permet de s’orienter ou de bifurquer sur une voie médicale, en tant que spécialiste, tout en respectant la nature profonde du corps de chaque individu.

Des périodes de stage très courtes (de l’ordre de quelques jours) peuvent être réalisées afin que les néophytes puissent se représenter le métier de kinésiologue. Par ailleurs, cette discipline ne se limite pas à « réparer » de façon naturelle uniquement l’être humain, mais se pratique aussi sur les animaux. La formation se déroule sous la houlette de pédagogues certifiés, étalée sur 600 heures durant lesquelles vous développerez des compétences multiples telles que le « test musculaire », la « rééquilibration énergétique », la « santé par le toucher », les « méridiens », l’« Edu-kinésiologie », l’« anatomie », la « défusion du stress », et d’autres aptitudes encore. Après réussite de l’examen, vous recevrez une accréditation officielle reconnue par la Fédération Française de Kinésiologie (FFK), vous octroyant ainsi le droit d’exercer votre métier en cabinet.