in

La fusée Antares explose au décollage, Progress 57 en orbite

Crédits : NASA/Joel Kowsky/ Wikimedia Commons

La fusée Antares dont nous vous avions invité à regarder le lancement a explosé hier, une dizaine de secondes après son décollage. Personne n’a été blessé.

Ce sont les moteurs qui semblent avoir cessé de fonctionner. La fusée est ensuite retombée au sol, entrainant l’explosion.

Cet accident est un coup dur pour Orbital Sciences, opérateur et constructeur d’Antares, qui avait conclu avec la NASA un contrat de 1,9 milliard de dollars pour le ravitaillement de l’ISS. Le pas de tir de l’île de Wallops, depuis lequel le lancement devait avoir lieu a subi des dommages dont l’étendue ne sera connue qu’après que les débris ne soient débarrassés. C’est le seul en fonctionnement à pouvoir accueillir le lanceur Antares. Un numéro spécial et des instructions ont été communiqués pour habitants de l’île qui trouveraient des débris, dont la collecte va s’avérer indispensable à l’enquête à venir, qui nous en apprendra plus sur les origines de la catastrophe.

Le lanceur devait placer une capsule Cygnus — bien heureusement inhabitée — en orbite pour un rendez-vous avec la station spatiale internationale, et contenant des vivres et du matériel divers. L’autre mission de ravitaillement prévue, Progress 57 a été lancée avec succès de Baïkonour ce matin. Deux capsules ont été détachées de la station pour céder la place aux nouvelles venues, et brûleront dans l’atmosphère au-dessus de l’océan Pacifique dans trois mois. Elles sont pour l’instant garées à côté de la station. L’amarrage de Progress 57 est prévu pour cet après-midi, 14 h 09 heure de Paris (1309GMT), et pourra comme d’habitude être visionné en direct ici.

– Illustration : NASA/Joel Kowsky