in

La France fait déjà face à des niveaux de sécheresse inquiétants !

Quantile de l'indice d'humidité des sols agrégé par département / Crédits : Météo France

Alors que l’épidémie de Covid-19 impacte le monde agricole, ce dernier doit affronter un autre ennemi : la sécheresse. En ce moment, les températures sont élevées pour la saison, si bien que notre pays doit composer avec une sécheresse très importante.

La sécheresse s’installe très tôt

Durant l’été dernier, la sécheresse avait déjà frappé la France. Pas moins de 85 départements étaient concernés par des mesures de restriction d’eau ! Cette année, la sécheresse arrive déjà dans notre pays alors que nous ne sommes qu’au mois d’avril. La carte publiée par Météo Express le 16 avril 2020 montre qu’une écrasante majorité des départements français est touchée par une sécheresse importante.

Depuis la mi-mars, des hautes pressions sont présentes sur le continent européen. En conséquence, le pays observe une absence durable de précipitations. De plus, des taux d’ensoleillement parfois record sont visibles dans certaines zones du nord du pays. Dans les endroits les plus impactés, il n’a pas plu depuis un mois ! De plus, la très sèche “bise” venant du nord-est contribue à une accélération de l’assèchement des sols.

Néanmoins, un seul département fait figure d’exception : les Pyrénées-Orientales. En effet, il est possible d’y observer une humidité des sols supérieure à la normale.

Crédits : Météo France

Un monde agricole inquiet

Dans la plupart des régions, le pays fait face à une sécheresse de surface dite “agricole”. Celle-ci est très prononcée, alors que nous ne sommes qu’à la mi-avril. Par ailleurs, cette situation est impressionnante dans la mesure où au début du mois de mars, les sols étaient très humides. Comme l’explique France Info dans un article du 18 avril, les premiers effets de la sécheresse se font déjà sentir. Plusieurs exploitants ont été pris pour exemple, dont les parcelles censées produire de l’herbe pour les vaches ont été complètement brûlées. Cette semaine, des pluies salvatrices devraient concerner le sud et l’ouest de la France. Malheureusement, les régions du quart nord-est ne verront sûrement pas une goutte d’eau. Ainsi, cet épisode de sécheresse devrait s’accentuer dans cette zone, au grand dam des exploitants.

De plus, cette sécheresse précoce vient s’ajouter à une situation déjà très tendue. En effet, l’agriculture fait partie des secteurs vitaux, qui plus est au cœur de l’épidémie de Covid-19. Or, fin mars, les exploitants s’inquiétaient d’une pénurie de main d’œuvre à un mois du début des récoltes de fruits et légumes. Cette situation est notamment le fait de la fermeture des frontières en vigueur en raison de l’épidémie. Par ailleurs, le ministre de l’Agriculture a appelé les Français sans activité à participer aux récoltes. L’intéressé indiquait alors que plus de 200 000 emplois restaient vacants dans l’agriculture.