in

La fourmi la plus rapide du monde bat un nouveau record de vitesse

Crédits : Harald Wolf

La fourmi la plus rapide du monde vient d’établir un nouveau record de vitesse, avec un flash à 855 millimètres par seconde. Les détails de l’étude sont publiés dans le Journal of Experimental Biology.

Lorsque l’on évoque les créatures terrestres les plus rapides de la planète, les guépards nous viennent tout de suite à l’esprit. En termes de distance parcourue, ce n’est pas faux. Mais en mesurant la longueur du corps par seconde, les arthropodes sont les rois. En témoigne ce nouveau record établi par la fourmi la plus rapide du monde – la fourmi argentée saharienne (Cataglyphis bombycina) – capable de se déplacer à 855 millimètres par seconde dans le désert.

C’est environ 108 fois la longueur de son corps. À titre de comparaison, le guépard se déplace d’environ 16 longueurs de son corps par seconde. Pour vous donner une meilleure idée, dites-vous que si Usain Bolt – au plus haut de sa forme – avait les mêmes capacités, il pourrait être flashé à plus de 800 km/h.

Plus rapides dans le désert

Pour cette étude, des chercheurs de l’Université d’Ulm, en Allemagne, ont placé un canal en aluminium à l’entrée d’un nid de fourmis en plein désert. Au bout se trouvait une “carotte” pour les attirer : des vers de farine. Ils ont alors attaché une petite caméra le long du canal emprunté pour mesurer la vitesse de déplacement des fourmis.

Il est intéressant de noter que si ces insectes ont effectivement battu un record dans leur environnement naturel, ils ont en revanche été beaucoup moins efficaces en laboratoire. Les chercheurs ont en effet ramené un nid en Allemagne, où il faisait à peine 10 °C. En plaçant le même canal avec la même récompense, les fourmis ne semblaient pas pouvoir dépasser les 57 millimètres par seconde.

foumir
Crédits : Sarah Pfeffer/Université d’Ulm

Comment font-elles pour aller aussi vite ?

Il faut dire que ces fourmis sont extrêmement bien adaptées à leur environnement. Elles sont recouvertes de poils de section triangulaire capables de maintenir leur corps au frais en réfléchissant le rayonnement solaire et en déchargeant l’excès de rayonnement thermique. Leurs pattes sont également très longues pour éloigner au maximum leur corps du sable brûlant.

Ces fourmis ne s’attardent pas au soleil. Elles sortent pour chercher à manger (carcasses de créatures) et rentrent très vite dans leur nid se mettre à l’ombre. Pour aller aussi vite, elles balancent leurs pattes à près de 1 300 millimètres par seconde et s’appuient sur une démarche parfaitement synchronisée. Chaque patte ne touchant le sol que pendant 7 millisecondes, pour éviter de s’enfoncer dans le sable.

Notons au passage que si cette fourmi vient de battre son propre record, elle n’est pas l’arthropode le plus rapide du monde. Elle se place derrière l’acarien côtier californien (Paratarsotomus macropalpis), capable de se déplacer à 322 longueurs de corps par seconde. Et le scarabée australien (Cicindela eburneola), qui fonce à 170 longueurs de corps par seconde.

Articles liés :

Une vidéo au ralenti montre comment les fourmis injectent leur venin

Ils réparent des circuits défectueux en s’inspirant des fourmis

Les fourmis malades prennent des “congés maladie” pour protéger la colonie