in

La fonte du plus haut sommet de Suède est source d’inquiétude pour les scientifiques

Crédits : Wikimedia Commons

Avec ses 2111 mètres d’altitude, le sommet sud du Kebnekaise était encore il y a peu le point culminant de la Suède. Cependant, le réchauffement climatique, cause de la fonte du glacier de ce sommet, lui a fait perdre son statut de point culminant.

Le Kebnekaise est une destination touristique phare en Suède. En effet, cette montagne du nord-ouest du pays est connue pour son sommet sud à 2111 m d’altitude habituellement recouvert par un glacier et son sommet nord fait de rochers, culminant à 2097 m de hauteur. Or, selon des scientifiques locaux ayant témoigné dans une publication de l’AFP du 2 août 2018, le sommet nord du Kebnekaise est désormais le point culminant de Suède à cause de la fonte du glacier recouvrant le sommet sud.

La professeure de géographie Gunhild Ninis Rosqvist – à la tête du centre de recherche de Tarfala – a pu mesurer la hauteur du sommet durant plusieurs années, et ce dans le cadre d’une étude portant sur le réchauffement climatique. Selon l’intéressée, un véritable symbole s’effondre, impactant au passage l’écosystème environnant.

« La surface du glacier n’a jamais été aussi basse qu’aujourd’hui. J’ai vu de l’eau de fonte couler sur les versants, je n’avais jamais observé cela auparavant », a expliqué la chercheuse.

Lors du seul mois de juillet 2018, le glacier aurait perdu pas moins de quatre mètres, ce qui représente environ 14 centimètres par jour ! D’ici la fin de l’été, le sommet sud pourrait même mesurer un mètre de moins que le sommet nord, alors qu’à la même période en 2017, celui du sud était encore deux mètres plus haut que son homologue. Rappelons également que le sommet sud a tout bonnement fondu d’un mètre par an durant les deux dernières décennies.

Martin Hedberg, du Centre suédois de météorologie, a expliqué cette fonte par le fait que les épisodes de forte chaleur étaient désormais 100 fois plus fréquents que dans les années 1950-1970. D’autre part, il note aussi que la température entre l’Arctique et la Méditerranée a tendance à se réduire.

Source

Articles liés :

Fonte des glaciers : le cas des Alpes et des Andes devient très inquiétant

Que devient le plus grand glacier français après des décennies de fonte ?

Ce photographe immortalise la couverture du glacier du Rhône durant l’été