in

La FIFA veut utiliser une IA pour arbitrer les hors-jeux au football

Crédits : Bicanski / Pixnio

La Fédération internationale de football association (FIFA) désire utiliser une intelligence artificielle au cours des matchs. L’objectif ? Soutenir l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) concernant les hors-jeux. Il s’agit à la fois de gagner du temps et d’éviter un maximum les erreurs d’arbitrage.

Un gain de temps bienvenu

Tous les amateurs le savent, l’arbitrage vidéo s’est imposé depuis quelques années dans le football professionnel. Si la VAR est acceptée par une majorité d’entraîneurs, de joueurs et de spectateurs, d’autres lui reprochent son coté chronophage. En effet, arrêter le jeu afin de consulter la vidéo prends un certain temps et risque de casser le rythme de la rencontre.

Comme l’explique Forbes dans un article publié le 10 février 2020, la FIFA a mis au point un nouvel outil de détection des hors-jeux basé sur l’intelligence artificielle (IA). Ce dispositif a été testé lors de la dernière Coupe du monde des clubs qui s’est déroulée au Qatar du 11 au 21 décembre 2019. Il faut savoir que lors de ces essais, l’arbitre n’était pas autorisé à interrompre le jeu afin de consulter les images.

video assistance football
Arbitre consultant la vidéo lors d’une rencontre de football.
Crédits : SounderBruce / Wikipédia

Concrètement, l’IA marque automatiquement la ligne du hors-jeu et identifie entre 15 et 20 points sur le corps des joueurs. Après une rapide analyse de la phase de jeu, le dispositif certifie s’il y a eu hors-jeu ou non. Évidemment, ce procédé est plus rapide et plus performant que l’actuelle méthode. En temps normal, l’arbitre consulte les images et trace manuellement la ligne de hors-jeu sur l’écran avant de prendre sa décision finale.

Objectif coupe du monde 2022

Selon Johannes Holzmüller, directeur de la technologie et de l’innovation de la FIFA, les premiers tests ont été très prometteurs. Avant d’adopter cette nouvelle méthode, il s’agira tout d’abord de la perfectionner. C’est pour cette raison que plusieurs entreprises du secteur de l’IA ont été appelées à proposer des solutions.

Verrons-nous cette technologie à l’œuvre lors de la Coupe du monde de football de 2022 au Qatar ? Il semble que cet objectif ambitieux soit réalisable. En effet, la VAR a été développée en deux ans environ, tout comme la Goal-line technology. Cette dernière assiste également les arbitres en certifiant si le ballon est entré ou non dans la cage lors d’une phase de jeu litigieuse.

Source

Articles liés :

Le stade de football en bois de l’architecte Zaha Hadid sera construit au Royaume-Uni !

Quelle est la forme idéale d’un ballon de football ?

Au 16ème siècle, le football était plus meurtrier que les combats d’épée