in

La Corée du Nord creuserait un tunnel sous le Pacifique dans le but d’attaquer les États-Unis

Crédits : Pexels / Pixabay

On le sait, les relations entre Pyongyang et Washington sont au plus bas depuis le film « The Interview », une comédie qui moque le dictateur nord-coréen Kim Jong-un. Ce mardi, un rapport déclassifié par la CIA nous apprend que la Corée du Nord aurait entrepris de creuser un tunnel sous le Pacifique dans le but de s’attaquer aux États-Unis.

Habituée des déclarations tonitruantes, les menaces régulièrement émises par la Corée du Nord envers son voisin du sud ou le reste du monde sont rarement prises au sérieux. Elles visent en effet surtout à maintenir un état de tension, bien que L’Armée populaire de Corée (APC) soit la 4e plus importante armée du monde en effectifs. Celle-ci est composée de 1,1 million de militaires actifs et 8,2 millions de réservistes.

Et si ces innombrables troupes venaient à s’attaquer à un pays ennemi ? C’est la crainte soulevée par un rapport de la CIA dévoilé ce mardi dans le New York Times. Celui-ci révèle que Pyongyang aurait entrepris en 2010 de creuser un tunnel sous l’océan pacifique dans le but d’atteindre les États-Unis, un ouvrage qui serait toujours en construction malgré des difficultés importantes.

Le rapport s’appuie sur des sources internes au régime ainsi que sur des observations satellites. C’est à l’est du pays, près de la petite ville de Tongchon qu’aurait été entrepris l’édification du tunnel, censé rallié la côte ouest des États-Unis et plus précisément l’État de Washington. À l’époque, Kim Jong-il souhaitait en effet faire débarquer ses troupes dans la capitale américaine et prendre d’assaut la maison blanche. Ses défaillances géographiques l’auraient donc motivé à creuser un tunnel, pensant que la ville de Washington se trouvait dans l’État de Washington, à l’opposé donc…

Selon les dernières informations obtenues par le rapport par l’intermédiaire de fuites internes au régime, le tunnel aurait atteint en début 2014 une cinquantaine de mètres de long, le travail étant réalisé avec de simples pioches. D’ici que l’Armée populaire de Corée débarque, nous serons probablement sur Mars.

Bonne journée quand même !

poisson-avril-4