in

La Chine va lancer une sonde sur la face cachée de la Lune

Crédits : HypnoArt / Pixabay

(Avec The SpaceTimes) En 1969, les Américains marchaient sur la lune, des décennies plus tard, la Chine souhaite envoyer une sonde sur la face encore inexplorée de notre satellite naturel.

Comme la Force, la Lune a un côté obscur. Curieusement, le côté que l’on nomme côté obscur baigne dans autant de lumière que l’autre moitié. Il est obscur parce que de notre point de vue, la Lune nous présente continuellement la même face, l’autre reste donc invisible. Mais la Chine n’est pas satisfaite par cet état de fait, et compte donc lancer en 2020 une sonde du nom de Chang’ e 4 qui se placera en orbite de la Lune avant d’envoyer un rover sur sa face la plus mystérieuse. La manœuvre sera techniquement plus difficile à réaliser et c’est l’une des raisons qui ont poussé la Chine à choisir cette zone, il s’agit donc de prouver qu’elle est une puissance spatiale capable de rivaliser avec les autres superpuissances.

La Chine poursuit son aventure spatiale, et la lune semble être une étape importante de son parcours à l’heure ou la NASA se concentre sur Mars. Ainsi, la Chang’ e 3, ou lapin de Jade, a été envoyé sur la lune en décembre 2013 et la Chine imagine déjà un rover sur mars pour la fin de la décennie 2020. Peut-être qu’en 2030, un vaisseau spatial quittera la station spatiale chinoise en direction de Mars.

Mais alors, pourquoi aller sur la Lune ? Bien sûr, il s’agit d’une étape importante à la fois technique et symbolique. La Chine a cependant d’autres idées en tête. L’attrait de la Lune tient surtout à ses ressources. Les puissances spatiales convoitent ces ressources, car elles sont les plus accessibles en dehors de celles présentes sur Terre, mais également parce qu’elles peuvent être communes sur notre satellite, là où elles sont particulièrement rares ici-bas. C’est le cas notamment de l’Hélium-3, une ressource énergétique qui pourrait dans le futur devenir essentielle. Elle est présente en très grande quantité sur la Lune, au moins des dizaines de milliers de tonnes, assez pour alimenter la planète en énergie pendant des millénaires.

Source : Quartz

Avatar

Rédigé par Raphaël Rezvanpour