in

La Chine lance la première école d’impression 3D au monde

Crédits : metalurgiamontemar0 / Pixabay

Une première mondiale a eu lieu en Chine : l’ouverture d’un institut technologique entièrement dédié à l’impression 3D.

Le début d’année 2015 est pour la Chine une période faste dans le domaine. Alors que le plus grand immeuble jamais construit à l’aide de l’impression 3D a vu le jour il y a peu, sous l’impulsion de l’entreprise WinSun Decoration Design Engineering, il était déjà possible de se demander si la Chine posait les bases d’une nouvelle norme dans ce domaine.

Quelques jours après cette performance, un institut au service de l’impression 3D a été inauguré à Canton (Guangzhou). Baptisée Baiyun Winbo 3D Printing technology college, l’école est le fruit d’une collaboration entre le Guangzhou Baiyun Technicien College of Business et Winbo Industries, fabriquant chinois d’imprimantes 3D.

« L’objectif est que, dans le futur, les étudiants soient capables de créer davantage d’objets pour faire gagner du temps à leur entreprise et à eux-mêmes » selon une des personnes dirigeantes de l’institut.

L’établissement propose trois filières. Il sera capable de former des enseignants, de disposer de cellules de recherche et de développement, et il disposera d’une filière d’apprentissage pratique. L’institut comportera un centre de fabrication, un centre d’impression 3D, un espace de formation, une salle d’étude, et une salle d’exposition pour les objets imprimés en 3D. Winbo Industries aurait déjà fourni à cette école une vingtaine de machines (12 modèles différents).

Le secteur de l’impression 3D est en pleine expansion et touche à une multitude d’objets différents. L’objectif avoué ici est clairement de positionner la Chine comme leader du marché et de la recherche. L’Europe par exemple, avec quelques initiatives en France et au Royaume-Uni accuse un retard, notamment en termes de formation à l’impression 3D.

Sources : Courrier InternationalPriximprimante 3d