in

La Chine dévoile le nom et le logo de sa prochaine mission sur Mars

Crédits : NASA / JPL-Caltech

L’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a récemment dévoilé le nom et le logo de sa première mission visant à atterrir sur la planète Mars.

La mécanique céleste n’autorise les lancements de mission vers Mars qu’une fois tous les 26 mois. La prochaine fenêtre s’ouvre cet été, entre le 25 juillet et le 13 août prochain. Si l’ESA et Roscomos ont malheureusement dû renoncer, d’autres agences comptent bien en profiter.

C’est notamment le cas de la NASA avec le déploiement de son rover Persévérance dans le cratère Jezero, dans le cadre de sa mission Mars 2020. Les Émirats arabes unis sont également sur le coup avec la mission Mars Hope. Cette étude portera principalement sur l’atmosphère martienne. Enfin, l’Administration spatiale nationale chinoise prévoit l’envoi d’un orbiteur, d’un atterrisseur et d’un rover. Le but sera d’étudier la géologie martienne et notamment la distribution de la glace d’eau dans les sous-sols.

Un nouveau nom et un logo

C’est d’ailleurs l’agence chinoise qui nous intéresse aujourd’hui. Ce vendredi 24 avril, à l’occasion de la Journée de l’espace locale, qui marque l’anniversaire du premier lancement orbital du pays en 1970 (satellite Dong Fang Hong I), l’agence a en effet officiellement baptisé sa mission. Ce sera “Tianwen-1”. La dénomination fait ici référence à un ancien texte du poète chinois Qu Yuan, “Tianwen” qui pourrait se traduire par “des questions sur les cieux“.

Dans “Tianwen”, Qu Yuan a soulevé une série de questions en vers impliquant le ciel, les étoiles, les phénomènes naturels, les mythes et le monde réel, soulevant ses doutes sur certains concepts traditionnels et l’esprit de recherche de la vérité“, justifie Zhang Kejian, le chef de l’agence spatiale.

En forme de lettre “C”, en référence à la Chine, le logo de la mission a également été dévoilé. Cet emblème représente également les huit planètes du système solaire ainsi que la Lune. Sous le logo,  “Mars” est également écrit en caractères chinois.

mars chine
Le logo de la mission Tianwen-1 de la China National Space Administration. Crédits : CNSA

Deux sites privilégiés

Prévue pour être lancée sur une fusée Longue march 5 depuis la base de lancement de Wenchang, en Chine, la mission Tianwen-1 devrait arriver sur Mars en février 2021.

On rappelle que le centenaire de la fondation du Parti communiste chinois sera fêté la même année. Selon Wang Chi, directeur général du Centre national des sciences spatiales (NSSC) à Pékin, un atterrissage réussi sur Mars serait ainsi considéré par le pouvoir chinois comme “un beau cadeau d’anniversaire”.

Pour l’heure, deux sites d’atterrissage sont privilégiés : Chryse Planitia, et Isidis Planitia. Ces deux environnements présentent en effet deux gros avantages. D’une part, ils permettent de se positionner à des altitudes basses. Or, cela maximise les capacités de freinage lors de l’atterrissage. En outre, ils sont également très pauvres en reliefs, ce qui devrait normalement faciliter l’évolution du rover.

Au passage, ce rover n’a pas encore été nommé, mais un vote populaire devrait normalement bientôt trancher.

Source