in

La Chine croule sous les déchets à cause des livraisons de plats à domicile !

Crédits : Brad.K / Flickr

La généralisation des livraisons de repas à domicile en Chine est désormais pleinement effective. Alors que les infrastructures de recyclage ne sont pas prêtes, les déchets s’accumulent en masse dans le pays !

Le “virage” de la Chine

Nous évoquions récemment la difficulté que rencontrent actuellement certaines villes américaines au niveau du recyclage de leurs déchets. Il s’agit notamment de problèmes budgétaires fortement liés à la Chine. En effet, ce pays a stoppé en 2018 l’importation de 24 catégories de déchets solides sur son territoire. Or, la Chine était le premier importateur mondial de déchets, et le principal acheteur des déchets recyclables provenant des États-Unis ! Ainsi, le coût du recyclage a énormément augmenté outre-Atlantique.

Selon une enquête du New York Times publiée le 28 mai 2019, la Chine croule à nouveau sous les déchets malgré la mesure évoquée précédemment. La raison ? La généralisation des livraisons de repas à domicile via les diverses applications dédiées.

On estime à 175 000 tonnes de baguettes jetables et 164 000 tonnes de sacs plastiques les déchets générés en 2019 par le commerce des plats livrés à domicile !
Crédits : Pixabay

Une véritable catastrophe écologique

L’enquête rappelle qu’un repas livré à domicile en seulement une demi-heure génère des déchets pouvant mettre des centaines d’années à se décomposer dans la Nature. Ainsi, la généralisation de ce type de livraison est une source importante de déchets – notamment plastiques. De plus, comme chacun sait, la population chinoise dépasse allègrement le milliard d’habitants.

Ces conditions se conjuguent également avec un autre fait : le système de recyclage du pays ne peut pas faire face à cette terrible vague de déchets ! Ainsi, la plupart de ces emballages se retrouvent dans la Nature ou dans des décharges souterraines. Selon l’enquête, le commerce des plats à emporter générait déjà 1,6 million de tonnes de déchets en 2017. Malheureusement, les estimations prédisent que cette quantité sera 9 fois plus importante en 2019, signe que les pratiques ont encore évolué ! En effet, si les plats livrés à domicile sont quasiment devenus une sorte de norme, cela est dû au fait que les Chinois travaillent davantage et ont donc moins de temps pour cuisiner.

Il faut savoir qu’un Chinois génère moins de déchets qu’un Américain, et que la Chine recycle tout de même environ 25 % de ses déchets plastiques. Cependant, le facteur “population” combiné avec les facteurs “évolution des pratiques” et “système de recyclage insuffisant” fait que le pays se trouve en très mauvaise posture.

Source

Articles liés :

Vidéo : des rivières de déchets plastiques coulent en Asie !

Il y a sur Terre une tonne de déchets plastique pour chaque habitant

Quelles sont les marques les plus polluantes en matière de déchets plastiques ?