in

La chanson, outil idéal pour apprendre une langue ?

Crédits : iStock / Prostock-Studio

Aujourd’hui, parler une langue étrangère est – si ce n’est indispensable – plus qu’utile. Que ce soit pour voyager, pour interagir dans divers contextes professionnels ou simplement s’enrichir, apprendre une langue requiert de la patience et de la concentration. Mais aujourd’hui, de nombreux outils permettent de faciliter cet apprentissage. Et certains n’ont rien à envier aux méthodes “traditionnelles”.

Apprendre dès l’enfance, la meilleure méthode

On s’en doute, le mieux pour apprendre une langue est de le faire depuis l’enfance. Facile à dire, moins à faire, à moins de naître dans une famille où l’on parle plusieurs langues au quotidien. Il a déjà été prouvé que les enfants qui côtoient un (ou plusieurs langages) dès leur plus jeune âge démarrent leur vie avec des avantages cognitifs.

Les efforts déployés par le cerveau pour apprendre et distinguer différentes langues lui permettent effectivement d’être mieux armé contre les dégénérescences neurologiques. Le bilinguisme repousserait en effet l’apparition de la maladie d’Alzheimer de quelques années. Plus généralement, ces enfants ont pour la plupart un vocabulaire plus riche que la moyenne.

Les différentes techniques pour apprendre une langue

La plupart du temps, celles et ceux qui n’ont pas été élevé·e·s en parlant plusieurs langues commencent à en apprendre une sur les bancs de l’école. Les cours théoriques sont en effet ce qu’il y a de plus commun en termes de technique d’apprentissage. Mais cela concerne aussi tous les âges, puisque de nombreuses associations et autres structures proposent des cours particuliers.

Internet a également son rôle à jouer, en témoigne la recrudescence des sites et applications spécialisés dans l’apprentissage d’une langue. Des outils à privilégier si l’on préfère le travail en autonomie. Mais là ou l’on passe de la théorie à la pratique en un clin d’œil, c’est en étant confronté·e à la langue cible par le biais de la presse, de films et séries ou encore de la musique.

Crédits : Pexels /rawpixel

La musique, outil d’apprentissage efficace ?

Car la musique n’a pas seulement pour vertu d’adoucir les mœurs… Elle permet aussi de se familiariser avec une langue étrangère ! Elle constitue bien souvent une introduction ludique et moins formelle que les méthodes d’apprentissage traditionnelles. Ce support peut donc constituer une réelle motivation.

Il est en effet possible d’étudier les paroles de chanson en autonomie en s’intéressant à diverses chansons, ou en faisant en sorte de trouver un professeur d’anglais qui chante ! Cette question d’apprendre en chanson peut prêter à sourire, mais elle motive actuellement divers travaux de recherche scientifique.

Stimuler ses capacités d’apprentissage en chanson

De ce qui est communément admis par les spécialistes, et ce dont tout le monde peut témoigner au quotidien, la musique aide à mieux retenir. La mélodie est un support efficace pour exercer la mémoire et retenir du vocabulaire ou des structures grammaticales. Contrairement aux films, séries et autres supports de langage, la musique offre donc sur ces bases un contexte précis qui aide à repérer divers éléments de langage.

Pourquoi ? Tout simplement parce que la zone du cerveau mobilisée pour apprendre une langue est la même sollicitée lorsque l’on écoute de la musique. Et nous l’avons évoqué précédemment : il s’agit d’un moyen plus “ludique” de mettre son cerveau au travail. Les répétitions de refrains sont en effet moins rébarbatives que les listes de verbes irréguliers !

Crédits : Pixabay /olilynch

Quel est l’impact sur le cerveau ?

Apprendre une nouvelle langue – quelle que soit la motivation – apporte beaucoup de bénéfices qui peuvent aider notre cerveau à rester actif. Et cela va même au-delà, puisque ce dernier se modifie au cours de ce processus. Le faire de manière moins “indigeste” que des cours théoriques permet donc de joindre l’utile à l’agréable. Tout d’abord en faisant travailler la mémoire.

Ensuite, l’écoute de musique ou le visionnage de vidéos dans la langue cible est un outil idéal pour affiner sa perception des sons et mieux saisir la subtilité des différentes tonalités et accents d’une langue. De manière plus surprenante, cette stimulation du cerveau développe aussi l’intuition, en ce qu’elle amène à deviner la signification de telle phrase. De fil en aiguille, il semblerait donc qu’apprendre un nouvel idiome booste notre côté créatif !

Articles liés :

Une IA pour doubler automatiquement les films dans d’autres langues !

Les méthodes validées par la science pour apprendre une langue étrangère

Chez les personnes obèses, il faudrait maigrir de la langue pour contrer l’apnée du sommeil !