in

La capsule Crew Dragon de SpaceX effectuera son premier vol habité le 27 mai, une grande première !

Crédits : Spacex

Dans un peu plus d’un mois, nous allons assister à une grande première depuis l’arrêt de la navette spatiale américaine en 2011. La NASA va envoyer deux de ses astronautes dans l’espace au moyen de la capsule spatiale Crew Dragon de SpaceX !

La NASA et SpaceX main dans la main

Lancée en 1981, la navette spatiale américaine a été retirée en 2011 après avoir effectué pas moins de 135 vols. Depuis ce retrait, la NASA se trouvait orpheline de ce type d’appareil. Néanmoins, ceci devrait changer dès le mois prochain, comme l’explique Space.com dans un article publié le 18 avril 2020. Conçue par SpaceX, la capsule Crew Dragon – aidée par la fusée Falcon 9 – emmènera les astronautes américains Doug Hurley et Bob Behnken vers la Station spatiale internationale (ISS). Le décollage est prévu pour le 27 mai 2020 depuis le Kennedy Space Center en Floride, aux États-Unis.

Pour la NASA, l’intérêt est essentiel. Depuis le retrait de la navette spatiale, l’agence américaine dépend énormément de l’agence russe Roscosmos. En effet, les astronautes américains devaient transiter via un vaisseau Soyouz pour atteindre l’ISS. Pour SpaceX, il s’agit là d’une victoire importante sur son rival Boeing qui a pris du retard sur sa capsule CST-100 Starliner.

Rappelons au passage qu’en novembre 2019 la NASA avait commandé deux vaisseaux Soyouz à Roscosmos, une livraison initialement prévue au printemps 2020. Autrement dit, SpaceX devra mettre les bouchées doubles pour assurer à la NASA cette indépendance tant recherchée depuis une décennie.

spacex
Crédits : Spacex

Quelques incertitudes

Il faut savoir que Doug Hurley et Bob Behnken devraient passer 110 jours maximum à bord de l’ISS. En revanche, il reste encore certains détails à régler avant la mise à feu. Autrement dit, il n’est pas impossible que le décollage soit décalé. Par ailleurs, la crise sanitaire actuelle du Covid-19 ne facilite pas l’organisation d’un tel événement.

Comme chacun sait, la NASA a suspendu ses projets lunaires il y a un mois. De plus, le télétravail est très vite devenu la nouvelle règle au sein de l’agence. En effet, celle-ci avait détecté différents cas de Covid-19 dans plusieurs de ses locaux. Néanmoins, l’agence américaine et SpaceX semblent avoir tout fait pour que ce premier vol habité de la capsule Crew Dragon se fasse dans les meilleures conditions.

Il y a peu, la NASA et l’ESA se sont mobilisées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L’objectif est de soutenir les sociétés innovant pour faire face aux impacts de la pandémie, qu’ils soient environnementaux, économiques ou sociétaux.