in

La canicule responsable de la mort de milliers de poissons dans un étang des Bouches-du-Rhône

Crédits : capture France 3 régions

Près de Marignane, un étang a subit la perte de milliers de poissons. Ceux-ci auraient été asphyxiés ces derniers jours en raison de la canicule. Alors que le plan d’eau s’apprête à être nettoyé, les autorités sont inquiètes.

Une hécatombe inédite

Selon un article de France Info publié le 1er juillet 2019, des centaines voire des milliers de poissons ont été retrouvés morts à la dérive ou échoués sur les berges de l’étang de Bolmon, dans les Bouches-du-Rhône. Si la baignade est d’ordinaire interdite sur le site, la mairie de Marignane n’a pas hésité à en boucler totalement l’accès afin que le site soit nettoyé.

L’étang de Bolmon est un plan d’eau fermé, donc non alimenté par une quelconque source d’eau extérieure. Ainsi, de l’eau saine y est actuellement ajoutée afin de tenter le sauvetage d’une quinzaine de cygnes. Par ailleurs, lors des épisodes caniculaires, des poissons morts sont régulièrement retrouvés sur ce lieu mais il s’agit de la première fois qu’une telle hécatombe est déplorée.

Ce macabre incident permet également de rappeler que le maire désire relier l’étang à la via, le proche canal du Rove. Cependant, cette réclamation régulièrement faite à l’État depuis quelques années n’a pour l’instant conduit à aucun travaux. Alors que l’été ne fait que commencer, la municipalité se montre naturellement inquiète.

De l’eau saine est actuellement projetée afin de sauver les quelques cygnes vivant près de l’étang
Crédits : capture France 3 régions

La canicule responsable

Ce dimanche 30 juin s’est achevé un épisode caniculaire ayant duré une semaine. Durant plusieurs jours, de nombreux records de chaleur mensuels ou absolus ont été battus dont celui de la station de Gallargues-le-Montueux (Gard) avec 45,9 °C ! Les régions montagneuses ont également souffert avec des valeurs jamais mesurées auparavant.

Par ailleurs, l’hécatombe de l’étang de Bolmon rappelle d’autres catastrophes similaires. En 2018 côté suisse, la température trop élevée de l’eau du Rhin (plus de 20°C) avait causé l’asphyxie et donc la perte d’une tonne d’ombres communs et de truites. En février 2019, une terrible canicule s’est également installée en Australie durant plusieurs semaines avec des températures record allant jusqu’à 46 °C. Cette sécheresse extrême avait causé la perte de centaines de milliers de poissons dans le fleuve Darling.

Voici le court reportage publié par France 3 régions :

Sources : France Info20minutes

Articles liés :

Comment survivre aux épisodes de canicule et de manière écologique ?

Été 1911 : la terrible canicule fait plus de 40 000 morts en France

En Europe, l’ampleur et l’intensité des sécheresses s’accentueront dans les prochaines décennies