in

Les koalas sont officiellement en voie de disparition en Australie

Crédits : Taz/Flickr

Les feux de brousse, épisodes de sécheresse, maladies et autres pertes d’habitat ont peu à peu réduit les populations de koalas jadis abondantes en Australie. L’état des effectifs est tel que le gouvernement a maintenant classé ce marsupial emblématique comme étant en voie de disparition sur la majeure partie de son territoire.

Des effectifs décimés

Les koalas avaient été classés « vulnérables » en 1999. Ils intègrent désormais la longue liste des animaux en voie de disparition. Le reclassement s’applique au Queensland, à la Nouvelle-Galles-du-Sud et au Territoire de la Capitale australienne (ACT) où se concentrent la plupart des populations.

L’annonce intervient un peu plus de deux ans après les événements de 2019. Lors de cet été meurtrier, des feux de brousse avaient en effet grillé des millions d’hectares, perturbant l’habitat de milliers d’espèces. La population de koalas était alors tombée à moins de 58 000 en 2021 contre plus de 80 000 en 2018, selon un rapport de l’Australian Koala Foundation (AKF) publié l’année dernière . La pire baisse a cependant été enregistrée dans l’État de la Nouvelle-Galles-du-Sud (-41 %).

En réponse, le gouvernement australien avait engagé près de treize millions de dollars, dont la moitié pour la restauration des habitats et l’autre moitié pour la recherche en santé, ce qui était insuffisant pour les ONG environnementales. En 2020, le WWF, la Human Society et le Fund for Animal Welfare avaient alors collectivement désigné l’animal pour qu’il soit inscrit sur la liste des espèces en voie de disparition.

En parallèle, une enquête parlementaire avait également prédit que les koalas seraient éteints dans la région de la Nouvelle-Galles-du-Sud d’ici 2050 si aucune intervention gouvernementale urgente n’était mise en œuvre. Or, le ministère de l’Environnement a affirmé qu’un plan de rétablissement des koalas sera bientôt mis en place. Celui-ci comprend plusieurs propositions de loi pour protéger les koalas et leur habitat naturel. Le gouvernement aimerait également engager environ 35 millions de dollars australiens au cours des quatre prochaines années pour soutenir les efforts de rétablissement des populations.

koalas
Crédits : StockSnap/Pixabay

Un vaccin pour la chlamydia

Outre la menace des feux de brousse et de la perte d’habitat liée à l’urbanisation, ces animaux sont également affectés par des maladies causées par la bactérie chlamydia. Près de la moitié des effectifs seraient touchés. Comme pour chez les humains, cette bactérie peut alors provoquer une inflammation sévère des yeux pouvant entraîner une cécité. Une inflammation des voies génitales et des organes reproducteurs peut également rendre les koalas infertiles.

En ce sens, des efforts sont en train d’être produits. Plusieurs centaines de spécimens sont en effet actuellement vaccinés contre l’infection à chlamydia dans le cadre d’un essai.