in

Le Kilimandjaro se dote d’une connexion Internet haut débit

Crédits : kavram / iStock

Il y a peu, la Tanzanie a annoncé l’installation d’une connexion Internet à haut débit sur le point culminant du Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique. Mais pourquoi une telle initiative dans un lieu aussi isolé ?

Assurer la sécurité et booster le tourisme

Le Kilimandjaro est une montagne située dans le nord-est de la Tanzanie qui culmine à 5 891 mètres d’altitude, le pic étant le point Uhuru sur le volcan Kibo. Les randonneurs qui se lancent dans l’ascension de ce sommet prennent généralement une semaine pour finalement jouir d’une vue incroyable sur la savane environnante. Récemment, le Kilimandjaro a fait parler de lui par l’intermédiaire de Nape Nnauye, le ministre de l’Information et de la communication de Tanzanie. Dans un tweet du 16 août 2022, il a en effet annoncé fièrement l’installation d’une connexion Internet à haut débit sur le point culminant du Kilimandjaro. Nape Nnauye s’est même déplacé jusqu’au Horombo Hut, un des camps sur le trajet menant vers le sommet. À l’occasion de son discours, l’homme a déclaré qu’auparavant, l’ascension était assez dangereuse pour les randonneurs et les porteurs en l’absence d’Internet.

Ainsi, le gouvernement a justifié son action en jouant la carte de la sécurité. Toutefois, les touristes pourront désormais partager leur périple sur les réseaux sociaux et rester en contact avec leurs proches. Autrement dit, les responsables tanzaniens ont visiblement pensé à accroître la popularité du Kilimandjaro. Il faut dire que le tourisme autour de ce site représente une véritable manne financière pour la Tanzanie, mais aussi pour le pays voisin, le Kenya. Chaque année et depuis très longtemps, des dizaines de milliers de randonneurs arpentent en effet cette montagne.

Un potentiel faux sentiment de sécurité

Quoi qu’il en soit, la présence d’Internet sur le Kilimandjaro devrait faciliter le contact avec la civilisation, ce qui sera plutôt utile en cas d’accident. Toutefois, le revers de la médaille sera peut-être la présence d’un faux sentiment de sécurité chez les touristes. Il faut dire que les GPS des téléphones mobiles sont très utiles pour se situer dans les villes et les campagnes, mais les choses se compliquent énormément lorsqu’il est question de se trouver en pleine nature sauvage.

Dans un article publié par la BBC en 2015, des associations de randonneurs en montagne et experts en alpinismes ont ainsi donné leur avis à propos des smartphones. Et d’après eux, ces appareils ne devraient pas remplacer les instruments classiques tels que les boussoles et les cartes, mais seulement représenter un complément. Rappelons en effet tout de même que les instruments cités n’ont pas besoin de réseau ni de batterie.

Enfin, cette connexion haut débit ne devrait pas être la dernière installation importante sur le Kilimandjaro. En 2019, le gouvernement tanzanien avait en effet communiqué au sujet de sa réflexion concernant la construction sur place d’un imposant téléphérique.