in

Jupiter et ses lunes visibles avec des jumelles dans quelques jours

Euorpe, Io et Jupiter en arrière plan. crédits : Wikipédia

Jupiter sera alignée avec la Terre et le Soleil dans quelques jours. L’occasion idéale pour observer la géante avec une paire de jumelles, note la NASA. Et avec un peu de chance, vous pourriez même apercevoir une ou deux lunes.

Les passionné·e·s d’astronomie seront ravis. Jupiter, la patronne du système solaire, sera visible du crépuscule jusqu’au lever du Soleil durant tout le mois de juin, nous rappelle la NASA. La semaine prochaine sera néanmoins la meilleure période pour observer la géante. Le 10 juin, plus précisément. La planète se placera en effet en opposition. Autrement dit, Jupiter, la Terre et le Soleil seront parfaitement alignés, permettant ainsi d’éclairer pleinement la géante de gaz.

Une paire de jumelles ou un télescope sont bien évidemment recommandés. Si les conditions sont bonnes, les plus grosses lunes de Jupiter – Ganymède, Callisto, Io, et Europe – pourraient même être visibles. De même que les célèbres grandes bandes nuageuses qui caractérisent si bien la planète.

Cette photo a été prise le 27 février 2019 aux États-Unis. On y voit, sous la Lune, la géante accompagnée de trois de ses plus grandes lunes. De gauche à droite : Europe, Ganymède et Callisto, s’élevant au-dessus des montagnes Wasatch, près de Salt Lake City.  Crédits : NASA/Bill Dunford

La NASA note par ailleurs que Mars et Mercure apparaîtront également très proches l’une de l’autre après le coucher du Soleil les 17 et 18 juin prochain. Pour les observer, il vous faudra simplement lever les yeux à quelques degrés au-dessus de l’horizon.

L’actualité de la planète

Rappelons qu’une équipe d’astronomes de l’Université de Lund, en Suède, a récemment tenté de retracer le parcours de Jupiter, d’il y a 4,5 milliards d’années à nos jours. Ils ont alors découvert que la géante avait en fait “changé de place” au cours de son évolution. Si la planète se positionne aujourd’hui à environ 780 millions de km du Soleil, elle se plaçait en effet à une distance quatre fois plus éloignée peu après la formation du système solaire.

Toujours concernant l’actualité du système jovien, on rappelle que la NASA prépare sa prochaine mission – Europa Clipper. L’agence américaine va concentrer ses recherches sur la lune Europe, cherchant à déterminer si la lune glacée pourrait ou non abriter des conditions propices à la vie. Au cours de sa mission, l’orbiteur effectuera 45 survols de la lune à des altitudes d’approche variant de 2 700 km à 25 km au-dessus de la surface. Son lancement n’est en revanche pas prévu avant 2022.

Source

Articles liés :

Découverte d’une exoplanète 13 fois plus massive que Jupiter

Comment atteindre l’océan souterrain d’Europe, la lune de Jupiter ?

Un panache volcanique photographié sur Io, la lune de Jupiter