in

Les journées sur Terre s’allongent (très) lentement, mais sûrement

Crédits : NASA Earth Observatory

Les journées sur Terre sont de plus en plus longues, mais le processus est extrêmement lent puisqu’au cours des 27 derniers siècles, la journée moyenne s’est allongée de 1,8 milliseconde par siècle. Plusieurs facteurs expliquent ce ralentissement de la rotation de la Terre.

Une étude publiée ce mercredi 7 décembre 2016 dans la revue Proceedings A, une des revues scientifiques de la Royal Society britannique, nous apprend que les journées sur Terre s’allongent de manière très lente. En effet, nous ne pouvons nous en rendre compte puisque pour qu’une journée moyenne sur Terre gagne une seule minute, il faudra attendre quelque 6,7 millions d’années.

La planète subit un phénomène de ralentissement de sa rotation qui est expliqué par différents facteurs comme l’attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil responsable des marées, mais aussi une sensibilité à divers aléas liés aux mouvements atmosphériques, aux variations des calottes glaciaires ou encore aux séismes, précise l’étude relayée par le quotidien Le Monde.

Cette étude nous apprend aussi qu’au cours des vingt-sept derniers siècles, la journée moyenne sur la planète bleue s’est allongée à un rythme d’environ + 1,8 milliseconde (ms) par siècle. C’est « beaucoup moins » que la valeur de 2,3 ms par siècle précédemment estimée, précisent les chercheurs. On estimait alors que 2,6 millions d’années « seulement » suffisaient pour gagner une minute. Le processus est extrêmement lent, plus qu’on ne le pensait jusque-là.

Pour parvenir à établir ces estimations, les chercheurs se sont basés sur des calculs bien plus complets des forces et phénomènes qui provoquent un ralentissement de la rotation de la Terre. Mais ils ont également utilisé d’anciennes observations d’éclipses enregistrées par les Babyloniens, les Chinois, les Grecs, les Arabes et les Européens. Ces anciennes observations couvrent une très large période de plus de 2 000 ans, allant de 720 av. J.-C. à 2015.