in

Jouez la comme Terminator avec la première montre à métal liquide au monde !

Crédits : Capture vidéo

Les horlogers et autres fabricants sont passés maitres dans l’art de fabriquer des montres parfois délirantes, mais celle-ci est exceptionnelle, car elle intègre du métal liquide. SciencePost a cherché à comprendre le concept de la Liquid Metal Watch.

Premièrement, est-ce que la Liquid Metal Watch de la marque Seahope existe vraiment ? Il est possible d’exprimer quelques doutes lorsque l’on visite le site officiel, puisque les visuels qui sont à notre disposition sont d’une qualité assez médiocre. Mais ne soyons pas si pessimistes, le projet avait en août 2015 fait l’objet d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo. Financée à 114%, il semblerait que l’idée avait séduit quelques amateurs, peut-être des fans de Terminator et du T-1000 ?

Diverses informations permettent de crédibiliser un peu plus ce projet qui consiste tout de même à créer la toute première montre à métal liquide du monde. Tout d’abord, celle-ci a été pensée par Yasushi Kimura, un designer japonais connu pour avoir livré d’autres concepts de montres.

img017
La Liquid Metal Watch, déclinée en plusieurs coloris

Quant à l’aspect plus technique de la montre, les dimensions ont été données : 41 mm de diamètre pour 12 mm d’épaisseur. La Liquid Metal Watch utiliserait trois gouttes de mercure qui tourneraient autour du cadran afin de donner l’heure, les minutes et les secondes. Cependant le site ne rentre pas vraiment dans le détail et nous supposons que ces gouttes de mercures soient animées par des aimants présents sous le cadran.

Quoi qu’il en soit, Seahope a publié un schéma à l’aspect scientifique, mais finalement plutôt basique :

img091

img114

La Liquid Metal Watch de Seahope est donc, selon le site officiel, déjà disponible en pré-commande et sera commercialisée le 14 juillet 2016, et ce au prix de 200 dollars américains.

Sources : Gizmodo AustraliaUberGizmo

Crédit images : Seahope