in

Des footballeurs avalent des gélules connectées pour étudier leur thermorégulation au cours d’un match

Crédits : Macblack/Pixabay

Une dizaine de joueurs de football professionnels ont accepté de prendre des pilules équipées d’un capteur électronique. Le but? Surveiller leur « thermorégulation ».

Le FC Nantes, club de football de première division française est pionnier en la matière. Une dizaine de joueurs nantais ont accepté d’ingérer des pilules connectées lors de deux matchs à domicile, contre Rennes le 13 septembre et contre le Paris-SG le 26 septembre 2015. La pilule e -Celsius Performance créée par la société BodyCap (basée à Caen) permet de suivre l’évolution thermique des joueurs sur le terrain. Il s’agit donc d’une « gélule thermomètre connectée ».

« On voulait voir la thermorégulation d’un joueur de football durant un match de compétition, ce qui n’avait jamais été fait », indique à l’AFP Philippe Daguillon, kiné-soigneur du club.

Le capteur contenu dans la gélule enregistre et stocke des données en temps réel, obtenues par un boitier de communication sans fil avant que le capteur soit éliminé par le transit intestinal. Ces données concernent la thermorégulation, mécanisme permettant au corps de garder une température correcte et constante en dépit des températures extérieures.

« On a eu des gars qui sont montés à plus de 39 °C durant les matchs, donc ça chauffe quand même! » a observé Philippe Daguillon.

Les données récoltées ont également permis aux soigneurs du FC Nantes de comprendre les effets de la cryothérapie, ces bains glacés permettant une meilleure récupération après l’effort. Philippe Daguillon est également le fondateur de Cryobain, une société de matériel de cryo-récupération.

« C’est un premier essai qui mérite d’être approfondi, car ce n’est pas suffisant pour tirer des conclusions définitives. Mais les résultats ont été intéressants », explique-t-il encore.

Comment améliorer les performances des joueurs ? Selon un communiqué de la société BodyCap, l’utilisation régulière de ces gélules e -Celsius Performance pourrait donner la possibilité de changer et personnaliser les entrainements des joueurs et étudier leurs données physiologiques.

« Dans le football comme dans beaucoup de domaines sportifs, soit il est interdit, soit il est impossible d’embarquer du matériel avec soi. Notre dispositif permet de le faire, car la capsule étant avalée, elle ne présente aucun danger pour l’utilisateur » explique à l’AFP Sébastien Moussay, co-fondateur de BodyCap.

Cette technologie est commercialisée en Europe depuis juin 2015 et vient tout juste d’être autorisée aux États-Unis. Le football ne devrait pas être le seul sport concerné puisque le cyclisme et l’athlétisme se montreraient intéressés.

Sources : We DemainFrance 24