in

Japon : voici le tout premier bus amphibie autonome du monde !

Crédits : Saitama Institute of Technology

Une petite ville au nord-ouest de la capitale Tokyo est dotée d’une attraction touristique peu commune : un bus amphibie autonome. Capable d’évoluer à la fois sur l’eau et la terre ferme, ce véhicule est unique au monde !

Rendre autonome un bus amphibie

Les bus amphibies existent déjà, tout comme les voitures autonomes. Comme l’explique un article publié par IEEE Spectrum le 27 août 2020, ces deux technologies ont été rassemblées au sein d’un véhicule très particulier : un bus amphibie autonome. Or, il s’agit là d’une curiosité unique au monde. À l’origine, la petite ville de Naganohara (5 600 habitants), à 180 km au nord-ouest de Tokyo proposait une attraction déjà étonnante.

La commune dispose en effet d’un bus amphibie circulant autour du barrage de Yanba. Toutefois, ce dernier capable de transporter 40 passagers reste aujourd’hui conduit par un chauffeur. L’engin intègre une coque de camion, un moteur diesel, un fond de bateau et un moteur de bateau. Ainsi, le bus peut rouler sur la terre ferme et se déplacer tout aussi aisément dans l’eau.

Dans le but de lui donner au second souffle, la ville collabore avec un consortium afin d’en faire un véhicule autonome. Le consortium en question est composé de l’Association des véhicules autonomes du Japon, de Institut de technologie de Saitama et de ITbook Holdings et ABIT Corporation.

bus amphibie autonome 2
Crédits : Saitama Institute of Technology

Pour le tourisme et plus encore

Il faut dire que la principale difficulté concernant ce bus réside dans l’intention de rendre ce dernier aussi à l’aise dans l’eau que sur la terre ferme. Selon les responsables du projet, le lac a une profondeur pouvant varier jusqu’à une trentaine de mètres. Ainsi, les caméras sont complètement inutiles, tout comme la technologie LIDAR, celle-ci ne fonctionnant pas très bien dans l’eau. Il incombe donc d’utiliser des capteurs sonar afin de détecter les obstacles et planifier les trajectoires.

La Nippon Fondation a soutenu la transformation du bus amphibie, dont la fonctionnalité autonome devrait faire l’objet d’une intégration définitive dans un futur proche. Pour l’instant, la fonctionnalité sera testée durant deux périodes hors saisons, cette année et l’année prochaine. En 2022, il sera question de premiers tests avec des passagers à bord.

Selon les responsables du projet, cette technologie peut trouver des applications au-delà du tourisme. Il pourrait être question de révolutionner la logistique des îles reculées du Japon. Par exemple, des bateaux autonomes pourraient acheminer des marchandises en réduisant les besoins en personnel et donc, les coûts d’exploitation.