in

Japon : un fromage oublié redécouvert grâce au coronavirus !

Crédits : ゆみか / Twitter

Comme chacun sait, l’épidémie de coronavirus Covid-19 engendre la peur d’une pénurie alimentaire. Au Japon, une rumeur a incité de nombreux internautes à acheter du lait en grande quantité. Or, certains ont trouvé comment l’utiliser en fabriquant un fromage ancestral… apparu dans le pays il y a plus de mille ans !

Coronavirus : du lait à ne plus savoir qu’en faire au Japon !

Dans de nombreux pays, l’épidémie de coronavirus Covid-19 est à l’origine d’une pénurie de masques de protection et de gel hydroalcoolique. La crainte d’une pénurie alimentaire se fait aussi sentir, au vu des multiples raids dans les supermarchés. Par ailleurs, un produit fait également recette à savoir le papier-toilette. Au Japon, un autre genre de produit a été récemment popularisé.

Selon un article du média nippon SoraNews24 publié le 10 mars 2020, une rumeur a été source d’un important élan de solidarité. La rumeur stipulait que les fermiers étaient en proie au chômage en raison du coronavirus, générant une importante baisse des ventes de lait. Ainsi, les consommateurs ont acheté du lait en masse et se sont retrouvés avec un stock important à la maison.

Un fromage millénaire

Le lait est une denrée assez sensible si bien qu’en détenir une grande quantité chez soi s’apparente à du gaspillage. Quelques Japonais ont néanmoins eu une idée : fabriquer du fromage dans le but de ne pas jeter l’excédent de lait. Or, cette pratique a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Le fromage en question, connu sous le nom de Su (蘇), fait l’objet d’une recette connue depuis près de mille ans ! Il est même considéré comme le tout premier produit laitier japonais. Le Su était un aliment luxueux entre le VIe et le XIIe siècle, c’est-à-dire de la période Asuka à la période Heian.

su fromage japon 2
Crédits : 平松 サリー / Twitter

N’importe qui peut en faire !

Le Su est un fromage jaunâtre, croquant et plutôt épais. Or, sa recette est assez simple puisqu’il y a simplement besoin de deux litres de lait, d’une grande poêle et d’une spatule en bois. Il incombe de faire bouillir le lait dans la poêle à feu vif tout en remuant constamment pendant environ une heure. Au bout d’une demi-heure, le lait va devenir moelleux puis boueux, mais il faudra continuer à remuer. Après une heure, il sera nécessaire de pétrir la pâte au fond de la poêle, lui permettant de prendre la forme d’une sorte de crumble.

Ensuite, il faudra envelopper le tout dans un film transparent et le placer deux heures au réfrigérateur. L’objectif ? Obtenir un fromage croustillant et difficile à couper, des caractéristiques synonymes d’une préparation réussie.

Articles liés :

Covid-19 : la peur et la panique plus dangereuses que le virus lui-même

Covid-19 : La liste des commerces autorisés à rester ouverts

Coronavirus : comment faire soi-même son gel hydroalcoolique ?