in

Japon : SkyDrive promet un service de taxis volants autonomes dans les grandes villes en 2023 !

Crédits : Skydrive

Alors que de nombreuses sociétés travaillent sur leur projet de taxi volant, une start-up nippone se montre particulièrement optimiste. Cette dernière estime que ses avancées permettent de projeter l’arrivée d’un service de taxi volant en 2023, notamment dans la capitale Tokyo !

Une conduite 100 % autonome

Fin 2019, la société allemande Volocopter recevait l’aval de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Il s’agissait d’une grande première et d’une nouvelle ayant logiquement motivé les autres constructeurs. Ambitieuse, la société Volocopter désire mettre en place ses premières lignes dès 2023. Dans le monde, pas moins de 70 autres sociétés développent actuellement leur propre concept. Or, le Japon est particulièrement actif dans ce domaine. Comme l’explique un article publié par The Japan Times le 11 août 2020, la startup nipponne SkyDrive a présenté le SD-XX, son concept de taxi volant.

Il s’agit d’un eVTOL, c’est-à-dire un Avion électrique à décollage et atterrissage vertical. L’appareil est aussi imposant qu’une automobile et peut parcourir plusieurs dizaines de kilomètres à une vitesse de 100 km/h. Par ailleurs, évoquons le fait que le SD-XX est à terme voué à une conduite 100 % autonome. Toutefois dans un premier temps, celui-ci fonctionnera principalement en pilote automatique sous surveillance humaine.

taxi volant Skydrive
Le taxi-volant SD-XX de SkyDrive au cœur d’un projet très ambitieux
Crédits : Skydrive

Un premier service dès 2023

SkyDrive espèce finaliser ses tests avant la fin de cet été. Il faut dire que pour son PDG Tomohiro Fukuzawa, il n’y a pas de temps à perdre. En effet, l’intéressé a déclaré vouloir mettre en place un service de taxi aérien dans les grandes villes japonaises. Il est notamment question de la capitale Tokyo mais aussi de la ville d’Osaka. Le PDG a également évoqué des vols au dessus-de la mer, en tout cas au début. Pour ce dernier, un survol soudain de populations nombreuses serait trop risqué.

Il faut dire que SkyDrive est une des plus récentes sociétés dans ce domaine, mais également une des plus prometteuses. Tomohiro Fukuzawa a expliqué que le développement s’accélérait très rapidement et que sa société était à la recherche de nouveaux cerveaux.

En milieu d’année 2019, une autre société nippone s’est déjà distinguée. Il s’agissait de NEC, ayant réussi un premier vol de son véhicule volant. Avec une masse de 150 kg, ce dernier ressemble davantage à un imposant drone à quatre hélices. En revanche, cet essai était plutôt timide avec une élévation à trois mètres du sol durant seulement une minute.