in ,

Le premier salon dédié à la réalité virtuelle pour adultes se tiendra au Japon

Crédits : Max Pixel

Dans quelques jours se tiendra le salon Adult Festa VR, un événement dédié à la réalité virtuelle strictement réservé aux personnes majeures. Avec une industrie pornographique déjà hallucinante, le Japon ne serait pas ici en train de prendre un nouveau virage ?

Si vous êtes de passage au Japon, vous pourrez alors entrer dans ce salon très particulier. Cet événement nommé Adult Festa VR place le prix de son entrée à 3000 yens, soit environ 25 euros. Le salon se déroulera le 12 juin 2016 à Tokyo dans le quartier Akihabara, connu pour sa culture otaku.

La réalité virtuelle est encore peu utilisée par les consommateurs et peine à trouver son public, sûrement en raison d’un choix encore trop restreint et du coût des équipements. Cependant, elle offre des perspectives intéressantes afin de faire de nouvelles expériences. Le monde du X est également entré dans la danse depuis l’an dernier, comme en témoigne la volonté du réalisateur Marc Dorcel de produire des films pornographiques filmés à 360°.

Il n’est donc que très peu étonnant de retrouver une telle application de la réalité virtuelle au Japon, où se trouve une industrie pornographie délurée au plus haut point, alors que le pays fait face à de sérieux problèmes de démographie causés en grande partie par des codes sociaux rigides et des changements de mœurs, par exemple les couples « sexless » ou encore les Yaramiso, toute une génération de trentenaires refusant toute relation sexuelle et projet de couple.

Mais qu’est-ce qui attend les participants à l’Adult Festa VR de Tokyo ? Selon la vidéo, diverses démonstrations seront disponibles comme par exemple un appareil de masturbation connecté à un casque de réalité virtuelle où l’image n’est qu’un dessin animé hentai. Incroyable non ? Le Japon tente peut-être de rendre son industrie pornographique encore plus folle, l’avenir nous le dira.

gallery-1459793396-01

Nous n’avons par contre aucune information concernant une éventuelle arrivée de ce type d’application en Europe, puisqu’il s’agit tout de même d’un marché de niche. En effet, le dessin animé pornographique n’est pas très populaire sur notre continent. De plus, certains genres touchant au hentai, par exemple le lolicon, devront être strictement interdits, du moins en France. Qu’ils soient adaptés en réalité virtuelle ou non, ce type d’anime où apparaissent des fillettes et des adolescentes profite d’une législation suffisamment souple au Japon, ce qui n’est pas le cas de la France, on imagine, histoire de ne pas promotionner la pédophilie.

Voici une vidéo donnant un aperçu de ce qui se passera lors de l’Adult Festa VR :

Sources : NumeramaNippon ConnectionKotaku