in

Japon : la population incitée à se débarrasser de l’argent physique

Crédits : PxHere

Actuellement, le Japon mène une campagne auprès de sa population concernant l’argent physique. Durant près d’un an, les citoyens se verront offrir des réductions sur les produits en magasin en cas de paiement par des moyens virtuels.

Se débarrasser de l’argent physique ?

Nous le savons tous, le Japon est à la pointe de la technologie et est entre autres pionnier en matière de paiement sans contact. Pourtant dans ce pays plein de paradoxes, les citoyens sont très attachés à l’argent liquide. En effet, environ 80 % des achats y sont réglés avec de l’argent liquide, comme le rappelle Nikkei Asian Review dans un article du 8 octobre 2019.

Depuis peu, le gouvernement mène une campagne baptisée CashLess. Celle-ci a promis des réductions allant de 2 à 5 % sur les produits en magasin, et ce durant 9 mois. La seule condition est de payer au moyen d’une alternative à l’argent liquide (carte bancaire, smartphone, etc.). Les effets ont par ailleurs été quasi-immédiats : les inscriptions concernant ces moyens de paiement dématérialisés ont fortement augmenté.

La carte bancaire et autres moyens de paiement sans argent liquide sont désormais fortement encouragés au Japon !
Crédits : PxHere

L’argent liquide coûte cher !

Le Japon désire donc abaisser fortement le taux d’achats réglés au moyen de l’argent liquide et il y a plusieurs raisons à cela. Premièrement, ce pays se compare à ses voisins. Par exemple, les achats réglés au moyen des alternatives dématérialisées atteignent environ 65 % en Chine. En Corée du Sud, ce même taux dépasse les 95 % ! Par ailleurs, ce penchant de longue date pour l’argent liquide au Japon à un certain coût. En effet, la gestion de l’argent liquide – distributeurs et transport – coûterait la somme de 16 milliards d’euros par an !

De plus, le Premier ministre Shinzo Abe a augmenté la TVA de 8 à 10 % après sa victoire électorale à la Chambre des conseillers. Les réductions obtenues en magasin pour les clients réglant avec des moyens de paiement non physiques permettent de contrebalancer cette hausse de la TVA. Autrement dit, la campagne CashLess permet de faire d’une pierre deux coups. Enfin, si les Japonais sont attachés à l’argent physique, cela est aussi le résultat de leur crainte au niveau des frais engendrés par les moyens dématérialisés. Dans le cadre de la campagne, il a donc été demandé aux banques et autres entreprises du secteur de limiter ces frais.

Articles liés :

Bientôt l’avènement des cartes bancaires à reconnaissance digitale ?

Invention d’un nouveau moyen de paiement par « reconnaissance veineuse » !

Nous dirigeons-nous vers un monde sans cash ?