in

Insolite : au Japon, les chiens ont eu raison de ce poteau de circulation

Crédits : préfecture de Mie

Un feu de signalisation de la ville de Suzuka, au Japon, s’est récemment effondré. La raison ? À force d’uriner dessus, les chiens ont corrodé sa structure. Les autorités locales appellent désormais les résidents à trouver un endroit plus approprié pour soulager leurs animaux.

Ce type de poteau est conçu pour durer environ cinquante ans. Celui-ci s’est effondré au début de l’année, seulement 23 ans après son installation. Si personne n’a été blessé lors de cet incident, la rupture prématurée de ce feu de circulation a tout de même poussé la police de Susuka a lancer une enquête. Des analyses chimiques ont finalement révélé les coupables : les chiens du quartier.

En effet, la concentration d’urée était 42 fois plus élevée dans les fondations souterraines du poteau que près des feux de circulation situés à proximité. Autour du bord de la colonne, la concentration était également huit fois plus élevée. L’urée étant un produit de la dégradation des protéines éliminé par les urines, les autorités ont alors commencé à soupçonner les chiens étaient probablement à l’origine du problème. Finalement, une brève enquête de terrain a effectivement révélé que la plupart d’entre eux privilégiaient ce poteau précis et non les autres.

Or, l’urine des mammifères peut corroder le métal. Année après année, et après probablement des milliers de soulagements canins, le poteau a fini par céder. « Même si la quantité d’urine est faible, la répétition sur une longue période peut endommager les infrastructures publiques et les faire s’effondrer », explique en effet l’officier Takahashi Koji, qui sert dans la division de gestion et de contrôle du trafic de la police préfectorale.

chiens
La base du poteau corrodée par des jets d’urine de chiens. Crédits : préfecture de Mie

« Faites pisser vos chiens avant de sortir »

L’officier Koji a donc appelé les propriétaires à trouver d’autres endroits où leurs animaux de compagnie pourraient uriner. « Nous voulons qu’ils recherchent des alternatives, comme encourager leurs animaux à faire pipi avant d’aller se promener », a-t-il déclaré, faisant probablement référence au jardin des résidents.

Ce discours n’en reste pas moins un peu confus. Comme le rapporte NHK, beaucoup ont en effet répliqué en soulignant que le but de promener leurs animaux de compagnie était justement qu’ils puissent faire leurs besoins.

De son côté, le vétérinaire Shibanai Akiko, directrice de l’Akasaka Animal Clinic de Tokyo, l’assure : les chiens peuvent toujours profiter de leurs promenades même s’ils ne peuvent pas uriner. « Les chiens ne stressent pas même s’ils n’excrètent pas ou ne font pas pipi pendant une promenade, ou s’ils ne marquent pas leur territoire », explique-t-elle. « Cela ne les rendra pas malades ».