in

James Webb photographie une étoile nouvellement née dans son berceau cosmique

james webb protoétoile Herbig Haro 797
Crédits : ESA/Webb, NASA & CSA, T. Ray (Dublin Institute for Advanced Studies)

En utilisant le télescope spatial James Webb, des astronomes ont examiné de près le spectaculaire nuage lumineux entourant une étoile récemment formée. Ils ont ainsi réussi à la photographier dans une véritable nurserie de gaz et de poussière. Ces phénomènes, appelés objets Herbig-Haro, résultent de l’action conjointe de vents stellaires et de jets de gaz issus d’étoiles naissantes.

Une image exceptionnelle

Les objets Herbig-Haro, fascinantes manifestations célestes, illustrent le tumulte et la beauté du processus de naissance des étoiles au sein de notre cosmos. Ces phénomènes énigmatiques prennent forme lorsque des étoiles nouvellement créées libèrent des vents stellaires et des jets de gaz à des vitesses vertigineuses. Ces éjections d’énergie percutent le gaz environnant et la poussière, engendrant des ondes de choc d’une puissance remarquable.

Les ondes de choc émanant des objets Herbig-Haro révèlent la dynamique intense au sein de ces régions de formation stellaire. Elles offrent par ailleurs aux astronomes un aperçu précieux des processus complexes et des forces en jeu pendant la naissance des étoiles.

Récemment, des chercheurs ont loué du temps sur le télescope James Webb pour imager l’un de ces objets nommé Herbig Haro 797 (ou HH 797). Ce dernier est visible dans la moitié inférieure de la composition.

Dans la moitié supérieure, un point lumineux émet une lumière multicolore dans toutes les directions, tandis qu’une étoile brillante, entourée de longs pics de diffraction, se dresse le long du bord droit. Des étoiles plus petites parsèment l’ensemble, créant une composition céleste captivante. En arrière-plan, une fine brume enveloppe l’espace cosmique.

Situé à environ 1 000 années-lumière de distance, à proximité de l’amas d’étoiles ouvert IC 348, ce cocon stellaire offre un spectacle à couper le souffle.

james webb protoétoile Herbig Haro 797
HH 797, qui domine la moitié inférieure de cette image, est situé à proximité du jeune amas d’étoiles ouvert IC 348. Ce dernier est localisé près de la limite est du complexe de nuages ​​​​sombres de Persée. Crédits : ESA/Webb, NASA & CSA, T. Ray (Dublin Institute for Advanced Studies)

Que nous apprend cette image ?

Le choix d’utiliser des instruments infrarouges tels que NIRCam sur le James Web Telescop se révèle crucial pour étudier les étoiles naissantes et explorer les objets Herbig-Haro. Ces instruments peuvent en effet pénétrer les restes de gaz et de poussière entourant ces étoiles en formation, permettant ainsi aux astronomes d’observer des molécules chauffées à des milliers de degrés par des collisions. Ces observations détaillées révèlent la structure des flux émanant des étoiles nouvellement créées.

Les recherches approfondies menées sur HH 797, qui combinent des observations du télescope spatial James Webb et d’autres télescopes au sol, révèlent des détails intrigants.

Les études antérieures, basées sur des observations terrestres, avaient démontré que le gaz au sud de HH 797 était « décalé vers le rouge », indiquant qu’il s’éloignait de la Terre, tandis que le gaz au nord était « décalé vers le bleu », suggérant au contraire qu’il se rapprochait de nous.

L’image haute résolution du JWT révèle une vérité plus nuancée, dévoilant non pas un, mais deux jets parallèles émergeant du creux sombre à droite de l’image. Cette découverte suggère la présence de deux étoiles plutôt qu’une seule dans cette région fascinante, ce qui remet en question les hypothèses précédentes sur la nature des écoulements gazeux. Les deux jets génèrent leurs propres séries de chocs, expliquant ainsi les asymétries dans les vitesses du gaz autour de HH 797.

Cette nouvelle perspective ouvre la porte à une compréhension plus profonde des mécanismes à l’œuvre dans les objets Herbig-Haro, contribuant ainsi à enrichir notre connaissance des phases cruciales de la formation stellaire dans les recoins mystérieux de notre univers.