in

Jamais autant d’ouragans n’avaient touché les États-Unis au cours d’une saison cyclonique

Image satellite du 23 août 2020 avec l'ouragan Marco en haut à gauche et la tempête tropicale Laura (futur ouragan de catégorie 4) en bas à droite. Crédits : Wikimedia Commons.

L’activité cyclonique dans le nord de l’Atlantique continue à enchaîner les records. Ce 9 octobre, c’est celui du plus grand nombre d’ouragans à avoir touché terre aux États-Unis (contigus) qui a été battu. Une statistique qui vient confirmer une saison 2020 exceptionnelle quant au nombre de phénomènes cycloniques observés.

Delta, sur les traces de Laura

Aux alentours de 18 heures ce 9 octobre, le cyclone Delta a touché terre au niveau de la Louisiane en tant qu’ouragan de catégorie 2. Bien qu’il se soit rapidement affaibli, des vents soufflant à plus de 150 km/h en rafales, de fortes pluies et une importante onde de tempête ont concerné la région et ses environs. Comme souvent lorsqu’un cyclone pénètre en zone terrestre, quelques tornades ont également été observées. Sans surprise, des dégâts parfois importants sont d’ores et déjà rapportés. Au moment de la rédaction de cet article, Delta est rétrogradé au stade de tempête tropicale par le NHC (National Hurricane Center).

ouragans
Ouragan Delta en cours de renforcement dans le Golfe du Mexique, le 8 octobre. Notez la présence d’un œil relativement mal structuré, signe d’un cisaillement vertical sensible. Incidemment, ce dernier aura participé à limiter l’ampleur de l’ouragan. Crédits : Wikimedia Commons.

La trajectoire empruntée par le système l’a malheureusement conduit vers les zones déjà durement affectées par l’ouragan Laura fin août. Toutefois, un point positif est que la variation sensible du vent avec l’altitude (cisaillement) et la température de la mer un peu plus froide que la normale ont notablement limité l’intensité du phénomène. Dans le cas contraire, le scénario aurait réellement pu être catastrophique.

Delta : le dixième des ouragans à frapper les États-Unis cette année

L’année 2020 enchaîne les records et les ouragans ne font pas exception. En effet, c’est la première fois qu’un nombre aussi élevé de cyclones tropicaux frappe les États-Unis contigus au cours d’une saison. Plus précisément, Delta a été le dixième de la série, battant le précédent record vieux de plus d’un siècle – établi à 9 en 1916.

C’est également la première fois qu’un ouragan portant le nom d’une lettre grecque s’abat sur le pays. Un fait que l’on doit au nombre exceptionnellement élevé de perturbations tropicales recensées dans le nord-atlantique cette année. La liste des 21 noms standards ayant été épuisée, la procédure impose de recourir à l’alphabet grec. Chose qui n’était pour l’heure arrivée qu’une seule fois dans l’histoire, en 2005. Il reste désormais à savoir combien de phénomènes se formeront encore d’ici à la fin de l’année. Car les plus tardifs d’entre eux attendent parfois le mois de novembre – voire décembre – pour se manifester !