in

En Italie, on fabrique du plastique à base de sucre !

Crédits : Pixabay

Un ancien site pétrochimique de la plaine du Pô a trouvé une seconde jeunesse. Cette reconversion est d’ailleurs sans égale puisqu’une société italienne y a ouvert la première usine au monde qui fabrique du plastique à base d’éléments organiques, à savoir le Butanediol biosourcé.

Le Butanediol biosourcé ou Bio-Butanediol (BDO) « est un produit chimique très utilisé dans les secteurs de la chimie fine, dans l‘électronique. C’est un produit de grande consommation dans les produits dérivés du plastique. La grande innovation c’est la production de ce produit par le biais d’une fermentation. On passe là d’une chimie à base de pétrole à une chimie à base d’eau et de sucres c’est donc beaucoup plus “friendly” vis-à-vis de l’environnement », selon Stefano Dessi, directeur exécutif de l’usine Mater-Biotech.

Cette usine située à Bottrighe (Adria), dans le nord-est de l’Italie, a été créée par la société Novamont, une entreprise créée en 1990 qui est désormais le leader mondial des bioplastiques et forte d’un millier de brevets déposés concernant des biopolymères et autres produits biosourcé. L’objectif de cette société est de produire 30 000 tonnes de Bio-Butanediol chaque année lorsque l’usine Mater-Biotech tournera à plein régime dans le courant de l’année 2017.

Il s’agit d’une avancée majeure, tout simplement parce que les procédés de fabrication de Butanediol reposent habituellement sur les énergies fossiles telles que le pétrole. Le composé organique de base du Bio-Butanediol est beaucoup plus sain puisqu’il s’agit tout simplement de sucre.

« La première étape de la production commence en laboratoire et elle consiste en la préparation de l’inoculum. Nous commençons avec la culture de micro-organismes congelés dans une petite fiole nous les faisons grandir dans un récipient plus grand sous température contrôlée et une fois que cette face de croissance est terminée on transfère l’inoculum dans sa phase de fermentation », explique Enrico Casareto, directeur qualité à Mater-Biotech.

https://www.youtube.com/watch?v=uChdvLCHODM

Sources : EuronewsBiomass MagazineFormule verte