in ,

Israël : ils découvrent et cassent un œuf âgé de 1 000 ans !

Crédits : Autorité des antiquités d'Israël (AAI)

Des archéologues israéliens ont retrouvé un œuf de poule millénaire intact dans une ville antique du centre du pays. Cette découverte exceptionnelle aurait pu très mal se terminer puisque lors de sa manipulation, l’œuf a été cassé et son contenu en partie perdu.

Un œuf intact, mais fragile

Israël et la Palestine sont un terrain idéal pour l’archéologie puisque de nouveaux sites y sont assez régulièrement identifiés et les découvertes, nombreuses. En 2019, des chercheurs ont par exemple découvert les ruines d’une ancienne mégalopole datant de 5 000 ans entre les villes de Tel-Aviv et Haïfa. En 2018, d’autres ont retrouvé un site archéologique préhistorique près de Tel-Aviv.

Comme l’explique le Smithsonian Magazine, les archéologues de l’Autorité des antiquités d’Israël (AAI) ont eux aussi fait une découverte insolite. Ils ont exhumé un œuf de poule datant d’un millier d’années dans la ville antique de Yavneh, dans le centre du pays. Rappelons qu’il n’est pas rare que des chercheurs retrouvent des coquilles d’œuf lors de fouilles. Néanmoins, découvrir un œuf de poule entier et intact reste très exceptionnel.

Selon les archéologues, l’œuf se trouvait dans une fosse d’aisances, autrement dit un genre de latrines. L’environnement anaérobie (privé d’air) que cette fosse a produit a permis la conservation de l’œuf sans que sa coquille ne s’altère avec le temps. Néanmoins, ce dernier restait très fragile.

oeuf israel découverte
Crédits : Autorité des antiquités d’Israël (AAI)

Plus de peur que de mal

Les archéologues israéliens ont pris toutes les précautions possibles pour extraire l’œuf en question. Malheureusement, sa coquille s’est fissurée et une majeure partie de son contenu a été perdu. Toutefois, les chercheurs ont pu refermer la brèche et l’intérieur de l’œuf contenait encore assez de jaune pour permettre des analyses d’ADN, dont les résultats sont à venir.

La fosse d’aisances dans laquelle les chercheurs ont exhumé l’œuf contenait également d’autres artefacts. En effet, les archéologues ont mis au jour trois statuettes en os ainsi qu’une lampe à huile datant vraisemblablement de la période abbasside (750 à 1258). Rappelons également que les plus anciennes traces d’élevage de volaille existantes se trouvent également en Israël. Datant d’environ 2 300 ans, celles-ci se trouvent sur le site de Marésha, tout près de Hébron en Cisjordanie.

Toujours dans un registre culinaire, une découverte exceptionnelle avait été faite en 2014, lors de fouilles préventives précédant l’élargissement d’une autoroute dans le nord d’Israël. Les archéologues ont retrouvé des résidus d’huile d’olive sur des fragments de poterie datant de 7 800 ans, soit vers la fin de la période néolithique.