in

L’Iran se prépare pour envoyer des astronautes dans l’espace

Iran bio-capsule
Une fusée iranienne Salman lance une « bio-capsule » le 6 décembre 2023. Crédits : IRNA

L’Iran a récemment réalisé avec succès le lancement d’une « bio-capsule » dans le cadre de son ambitieux projet d’envoyer des astronautes en orbite d’ici la fin de la décennie. Propulsée par une fusée à propergol solide Salman, elle aurait atteint une altitude de 130 km. La capsule pesant environ 500 kg aurait également transporté des animaux, bien que leur nature exacte ne soit pas encore officiellement confirmée.

L’Iran cherche à se faire une place dans le domaine spatial

L’Agence spatiale iranienne (ISA), fondée en 2003, est l’organisme gouvernemental chargé du programme spatial de la République islamique d’Iran. Son établissement a marqué une étape significative dans le développement technologique et scientifique du pays, visant à étendre son influence dans le domaine spatial.

Les objectifs de l’ISA comprennent le développement de technologies spatiales avancées, le lancement de satellites, la recherche scientifique dans l’espace, et plus récemment, l’exploration humaine. Bien que ses débuts aient été modestes en raison de contraintes financières et de la surveillance internationale, l’ISA a progressivement élargi ses activités, lançant divers satellites à des fins civiles et scientifiques.

Cependant, le programme spatial iranien a fait l’objet de controverses et de préoccupations internationales, notamment en raison de craintes quant à la possible utilisation des technologies spatiales à des fins militaires, y compris le développement de missiles balistiques. Les sanctions internationales imposées à l’Iran ont également limité son accès à certaines technologies spatiales de pointe.

Malgré tout, l’ISA a cherché à renforcer ses capacités en établissant des partenariats internationaux, notamment avec la Russie, pour l’acquisition de compétences et de ressources.

Premier envol d’une capsule

Plus récemment, le pays s’est illustré avec l’envol d’une « bio-capsule » (une capsule conçue pour transporter des organismes biologiques tels que des animaux ou des micro-organismes) dans l’espace. Le lancement, opéré ce mercredi 6 décembre, a permis à la capsule d’atteindre une hauteur de 130 km, selon l’agence de presse iranienne Mehr. Al Jazeera rapporte également qu’il y avait des animaux à bord, mais aucun document officiel ne l’a confirmé.

Iran bio-capsule
La « bio-capsule » iranienne au sommet de l’une des fusées Salman du pays. Crédits : IRNA

L’Agence spatiale iranienne affirme que cette capsule, faisant partie du programme « Life in Space », contribuera à préparer le pays à l’envoi futur de ses propres astronautes dans l’espace d’ici 2030. Il sera donc très intéressant de suivre l’évolution de ce projet qui, selon toute vraisemblance, se fera en collaboration avec la Russie.

Rappelons qu’actuellement, seuls trois pays (la Russie, les États-Unis et la Chine) possèdent des capacités indépendantes de vols spatiaux habités. L’Inde cherche également à rejoindre ce groupe en développant son projet Gaganyaan.