in

Des intestins humains cultivés dans le corps de souris

Crédits : Nick Harris / Flickr

Des chercheurs du Cincinnati Children’s Hospital Medical Centre ont réussi à cultiver des intestins humains totalement fonctionnels dans des souris, ouvrant la voie à un nouveau type de culture d’organe.

C’est en utilisant des cellules souches que cette avancée a été possible. Grâce à des techniques de bio-ingénierie, les scientifiques ont commencé par créer des précurseurs d’organes intestinaux in vitro, qu’ils ont ensuite transplantés dans les capsules rénales des souris, les poches de tissus qui entourent les reins. Les cellules intestinales s’y sont développées, et se sont connectées aux vaisseaux sanguins des animaux, qui ont pu les alimenter en nourriture et oxygène.

Les souris, génétiquement modifiées pour que leur système immunitaire ne rejette pas les cellules humaines, ont développé des intestins humains miniatures en quelques semaines. Les organes étaient capables d’absorber et digérer de la nourriture et présentaient les structures caractéristiques des intestins humains.

Cette découverte pourrait permettre aux scientifiques de développer des animaux génétiquement modifiés qui incorporeraient des cellules humaines et pourraient être utilisés pour tester de nouveaux médicaments – donnant du fil à retordre aux défenseurs de la cause animale. À terme, des organes pourraient être cultivés à partir des propres cellules du receveur, ce qui lui éviterait les complications de rejet actuellement associées à la transplantation d’organes.

Science AlertNature Medecine

– Illustration : Nick Harris – Flickr