in

Les intelligences artificielles rendront-elles nos vies obsolètes ?

Crédits : iStock

À l’heure du tout numérique et des robots, la question se pose : est-ce que les intelligences artificielles rendront nos vies inutiles ? Alors que les robots prennent déjà la place d’êtres humains dans certains secteurs professionnels, que penser de l’avenir qui nous est réservé ?

L’humanité dans sa globalité est considérée comme une force de travail, à tel point qu’une personne n’ayant pas d’emploi aura du mal à trouver un sens à sa vie. Pas d’argent, pas de moyen, mais surtout un temps qui ne sera pas comblé par une activité principale rémunératrice. Évidemment, certaines personnes pourraient s’en réjouir, mais force est de constater que le système dans lequel nous vivons ne nous permet pas d’y échapper à moins de vivre en autarcie ou dans une communauté fermée autosuffisante.

Le patron de Space X, Elon Musk, avait déclaré lors du récent World Government Summit 2017 que l’émergence des intelligences artificielles pourrait bel et bien être une catastrophe pour l’humanité en estimant que près de 15 % de la population active mondiale se retrouvera sûrement sans emploi dans un avenir assez proche. Le milliardaire sud-africain avait alors préconisé une transformation de l’homme en cyborg en reliant « son cerveau à des machines grâce à un cordon neuronal » afin de concurrencer les intelligences artificielles.

« Au fil du temps, je pense que nous allons probablement voir une fusion plus étroite de l’intelligence humaine et de l’intelligence numérique », supposait Elon Musk.

Les conséquences sociales de la généralisation des robots et des intelligences artificielles sont encore largement sous-estimées. Elon Musk indique être partisan de la mise en place d’un revenu universel au niveau mondial afin de compenser la perte de revenu des travailleurs qui perdront petit à petit l’activité nécessaire à leur survie. Par ailleurs, l’intéressé estime que le premier secteur qui souffrira d’ici une dizaine année est celui des transports.

« Si on n’a pas besoin de vous, si on n’a pas besoin de votre travail, alors quel est le but de votre existence ? »

En véritable conseiller improvisé de l’humanité, Elon Musk ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a évoqué le mot « danger » en ce qui concerne les I.A, dans le cas où les scientifiques ne cerneraient pas la potentielle portée de leurs recherches, tout en explicitant une indispensable prise de conscience des gouvernements.

Sources : Siècle DigitalLa Tribune