in

Intelligence artificielle : des experts élaborent un scénario catastrophe

Crédits : iStock

Et si l’intelligence artificielle tombait entre de mauvaises mains ? 26 experts internationaux en I.A, robotique et cybersécurité se sont penchés sur la question pour réfléchir à un scénario catastrophe qui fait froid dans le dos !

Dernièrement, un rapport d’une centaine de pages intitulé The Malicious Use of Artificial Intelligence a été publié par pas moins de 26 experts internationaux. Ces derniers ont voulu alerter sur une éventuelle utilisation malveillante de l’intelligence artificielle. Pour les experts, l’efficacité toujours plus observable de l’I.A pourrait amener, dans un avenir proche, à des détournements présentant un danger durant la prochaine décennie.

Les experts ayant élaboré non pas un, mais plusieurs scénarios catastrophes évoquent de possibles détournements par des criminels, des terroristes ou encore des États voyous. Évoquons le fait que ces chercheurs spécialistes en robotique, en I.A et en cybersécurité travaillent pour des ONG et de grandes universités. Au regard des scénarios élaborés, les menaces les plus plausibles portent sur la sécurité numérique, la sécurité politique, mais également sur la sécurité physique des personnes.

Nous le savons, il existe déjà des menaces portant sur la cybersécurité et pour les experts, l’augmentation de l’efficacité de l’intelligence artificielle renforcera ce genre de risques. Rappelons que les cyberattaques qui représentent déjà des pertes financières astronomiques pourraient s’attaquer davantage aux données publiques mises en ligne par les utilisateurs d’Internet.

Également, les chercheurs indiquent craindre une utilisation de l’I.A en vue de nouvelles attaques terroristes via la modification de dispositifs déjà disponibles tels que les voitures autonomes, les drones ou encore les robots ménagers.

Pour le groupe d’experts, la troisième menace, c’est-à-dire la menace politique, serait la moins probable, mais également la plus sérieuse en termes de conséquences. Le risque concerne le fait de déstabiliser des pays pour déclencher de nouvelles guerres par le biais de trucages d’élections, de vidéos factices très réalistes ou encore d’opérations de propagande. De plus, l’I.A pourrait être employée par des états autoritaires pour davantage surveiller leurs citoyens.

Tout n’est cependant pas noir dans ce rapport qui laisse tout de même une petite place pour l’optimisme. En effet, les chercheurs pensent qu’il est encore temps d’agir et de prévenir tous ces problèmes. Un appel a donc été lancé aux gouvernements du monde et autres acteurs concernés pour mettre sur pied des parades et limiter un maximum le danger que peuvent représenter les utilisations malveillantes de l’intelligence artificielle.

Sources : The VergeSiècle Digital