Une innovation pour soulager les symptômes de l’eczéma atopique

EczemShield eczéma
Crédits : Institut de technologie de Singapour / The James Dyson Awards

Des chercheurs singapouriens ont récemment présenté une sorte de bouclier dont l’objectif est de protéger les membres supérieurs des personnes atteintes d’eczéma. En l’absence de traitement valable, cette innovation permet de soulager les symptômes de la maladie.

Un bouclier sous forme de lingettes

Comme l’explique une publication de l’INSERM, l’eczéma atopique (ou dermatite atopique) est une maladie chronique inflammatoire de la peau qui se caractérise par une sècheresse cutanée et la présence de lésions, rougeurs, démangeaisons, croûtes ou encore suintement. La maladie, qui développe préférentiellement chez l’enfant (un sur dix), touche également entre 10 et 15 % des adultes en France. Par ailleurs, il existe une prédisposition génétique. Effectivement, 50 % des patients ont un parent concerné par la maladie.

Aujourd’hui, seules certaines crèmes peuvent certes soulager les symptômes. Pour l’heure, il n’existe cependant aucun véritable traitement. Toutefois, des chercheurs de l’Institut de technologie de Singapour ont récemment mis au point un dispositif potentiellement plus efficace que les crèmes actuellement sur le marché. Cette innovation baptisée EczemShield sera présentée lors du prochain concours James Dyson Awards.

Selon les scientifiques, il s’agit d’une sorte de bouclier sous forme de lingettes qui apporte une couche de protection contre les démangeaisons. Le dispositif s’applique donc sur la peau et permet de soulager les symptômes de l’eczéma atopique.

eczéma atopique
Exemple de cas d’eczéma atopique. Crédits : Eisfelder / Wikipedia

Dire adieux aux démangeaisons et aux surinfections

« EczemShield répond aux besoins des personnes souffrant d’eczéma atopique léger localisé sur les membres en fournissant une méthode sûre et efficace pour soulager les démangeaisons sans risquer de dommages cutanés supplémentaires. », peut-on lire dans la présentation du projet.

Il faut dire que les crèmes disponibles n’empêchent pas les personnes de se gratter, ce qui n’est pas le cas de l’EczemShield. Avec sa solution adhésive hypoallergénique, le bouclier protège donc les plaies et devient ainsi le tout premier dispositif qui permet d’éviter les surinfections. De plus, il est très simple d’utilisation. En effet, il suffit de l’appliquer sur la zone concernée pour un soulagement assez rapide. Cette innovation se destine également autant aux enfants qu’aux adultes. En l’absence de traitement de fond pour l’eczéma atopique, l’EczemShield représente donc une alternative concrète aux crèmes pour soulager les personnes touchées.

Il est cependant important de souligner qu’il ne s’agit pas d’un remède miracle. En effet, les chercheurs destinent surtout ce produit au traitement de l’eczéma atopique « léger ». Toutefois, si la possible atteinte psychologique de la maladie (troubles du sommeil, irritabilité ou dépression) pourrait ne pas disparaître, le dispositif devrait au moins réduire les risques de complication comme la colonisation des lésions cutanées par le staphylocoque doré ou encore le virus de l’herpès.