in

Ingenuity réussit un deuxième vol plus ambitieux !

Crédits : NASA/JPL

Les équipes d’Ingenuity ont tenté et réussi un second vol-test de leur petit hélicoptère ce jeudi. Au cours de cette manoeuvre, le giravion s’est élevé à environ cinq mètres du sol.

Une photo emblématique

Ce lundi 19 avril, la NASA a de nouveau marqué l’histoire en réussissant un premier vol motorisé sur une autre planète. Au cours de ce test, Ingenuity s’est élevé à un peu plus de trois mètres du sol pendant 39,1 secondes avant de se poser avec succès, selon les données de l’altimètre. Évidemment, l’équipe de mission était ravie.

Chaque image que nous obtenons de l’hélicoptère est spéciale pour moi: après tout, cela n’a jamais été fait auparavant“, a souligné MiMi Aung, chef de projet Ingenuity Mars Helicopter au Jet Propulsion Laboratory de la NASA. “Mais je dois dire que de toutes les images, celle qui restera le plus avec moi est celle de la caméra de navigation de l’hélicoptère : prise alors que le giravion était à 1,2 mètre dans les airs“.

Cette photo, prise en noir et blanc, nous dépeint l’ombre projetée d’Ingenuity alors qu’il est en vol stationnaire. “Chacun décidera de la signification historique de cette image, mais quand je l’ai vu pour la première fois, j’ai immédiatement pensé à l’empreinte de Buzz Aldrin photographié sur la surface lunaire“, poursuit MiMi Aung. “Cette image emblématique d’Apollo 11 disait “nous avons marché sur la Lune”; la nôtre dit “nous avons volé sur un autre monde“.

ingenuity
Crédits : NASA / JPL-Caltech

Et rebelote !

Ce jeudi, les équipes de mission ont tenté un second test plus ambitieux.

Pour cet essai, le plan de vol était le suivant : le giravion devait s’élever à environ cinq mètres du sol, puis se déplacer latéralement sur deux mètres. Il devait ensuite planer sur place avant de tourner plusieurs fois sur lui-même afin que sa caméra couleur puisse prendre des images. Il devait enfin retourner au centre de l’aérodrome pour tenter un nouvel atterrissage.

Pour rappel, tout cela se fait de manière autonome. Pour cet essai, les commandes de vol ont donc été envoyées à Ingenuity qui devait se charger de les exécuter. Et encore une fois, tout s’est bien passé.

Pour ce deuxième test, Ingenuity a décollé à 12h30 (heure française). Comme pour la première fois, il a fallu patienter quelques heures pour obtenir les premiers retours, le temps pour l’hélicoptère de transférer ses données vers Perseverance, qui devait se charger de les relayer vers une sonde en orbite. Ces données ont ensuite été envoyées vers les antennes de la NASA. Voici l’image prise lors de son vol. D’autres devraient suivre dans les prochaines heures :

ingenuity
Crédits : NASA:JPL

Ce deuxième vol a été opéré au 18ème jour des 30 jours proposés à l’équipe de mission pour tester Ingenuity. Au cours de la prochaine quinzaine, les ingénieurs tenteront de repousser les limites de leur protégé, ouvrant ainsi la voie à d’autres véhicules du même genre qui seront déployés au cours des missions futures.