Ingenuity aperçoit Perseverance lors de son 54e vol

Ingenuity
Crédits : NASA/JPL-Caltech

L’hélicoptère Ingenuity a pris une photo de son partenaire, le rover Perseverance, dans le cadre de son 54e vol sur Mars, alors que le giravion évoluait à environ cinq mètres du sol. Quel était l’objectif de ce nouveau test ?

Un problème avec le vol 53

Pour l’aider dans son périple martien, Perseverance peut compter sur son allié le plus précieux : l’hélicoptère Ingenuity. Après de multiples démonstrations de vol, le drone est en effet aujourd’hui chargé de repérer le terrain pour le rover, dont l’objectif est d’arpenter le cratère Jezero pour collecter des échantillons de roche. Ces derniers seront rapportés sur Terre au début des années 2030 pour y chercher des traces de vie passée.

Ingenuity en est de son côté à 54 vols sur la planète rouge, alors qu’il ne devait voler que trois fois initialement. Contrairement aux sorties précédentes, ce vol du 3 août qui n’a duré que 24 secondes n’était cependant pas une mission de reconnaissance visant à soutenir les activités scientifiques de Perseverance. L’objectif était d’aider à comprendre ce qui s’était passé lors du vol précédent d’Ingenuity, qui a été interrompu de manière inattendue.

Cette sortie du 22 juillet devait en effet durer 136 secondes et comporter plusieurs manœuvres compliquées. Finalement, le giravion n’était resté en l’air que 74 secondes, atterrissant après le déclenchement de son « programme d’urgence en vol ». Baptisé LAND_NOW, ce dernier a été conçu pour poser l’hélicoptère en surface dès que possible en cas de problème avec son logiciel.

D’après l’équipe de mission, les images de la caméra de navigation d’Ingenuity se sont probablement désynchronisées avec son unité de mesure inertielle qui aide le petit hélicoptère à déterminer sa position, sa vitesse et son orientation.

Ingenuity Perseverance
L’hélicoptère Ingenuity Mars de la NASA a pris cette photo du rover Perseverance lors de son 54e vol, le 3 août 2023. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Problème non résolu

Cela s’était déjà produit vers la fin du sixième vol d’Ingenuity en mai 2021. À l’époque, l’équipe de mission avait rapidement téléchargé un correctif logiciel pour résoudre le problème. Cependant, ce correctif n’a visiblement pas fonctionné lors de ce récent vol, comme l’ont déclaré des responsables de la NASA dans un communiqué. L’équipe travaille donc encore pour tenter de mieux comprendre les raisons du problème.

Pour la défense d’Ingenuity, ce vol 53 était le premier en près de trois mois. Le 26 avril dernier, le véhicule avait en effet pris un peu d’avance sur Perseverance en allant se positionner en amont sur le terrain. Le rover avait alors disparu derrière une colline du point de vue de l’hélicoptère. De ce fait, les communications entre les deux véhicules étaient rompues. Or, les chercheurs passent obligatoirement par Perseverance pour communiquer avec son hélicoptère. Il aura ensuite fallu deux mois au rover pour joindre à nouveau son acolyte par liaison radio.