in

Infographie : quels pays sont les plus impactés par le risque d’inondations ?

inondations
Crédits : Pixabay

Suite à une etude publiée il y a quelques mois, un média a publié une infographie très parlante. Le document permet de visualiser précisément le pourcentage de la population de chaque pays du monde en proie aux inondations. Le principal constat est le suivant : la plupart des pays d’Asie font face à de grands risques.

Pour une vision globale du risque d’inondations

Parmi les principales conséquences désastreuses du dérèglement climatique, nous retrouvons les inondations. En janvier 2022, l’Indonésie a déclaré que les travaux de sa nouvelle capitale avaient débuté. En effet, la capitale actuelle Jakarta sera dans quelques années abandonnée au profit de Nusantara, sur l’île de Bornéo. Tout un symbole.

Si de nombreuses villes sont connues pour être fortement sujettes aux inondations – comme Bangkok, Venise ou Téhéran -, il n’est pas évident d’avoir une vision globale des populations à risque. Le média Visual Capitalist a publié une infographie permettant de prendre connaissance de ce phénomène, un document se basant sur les données d’une étude publiée en juin 2022 dans la revue Nature et commandée par la Banque Mondiale.

L’infographie renseigne, pour chaque pays, le pourcentage de la population en proie aux risques d’inondation. Les cinq pays les plus à risque sont, sans grande surprise, les Pays-Bas (59%), le Bangladesh (58%), le Vietnam (46%), l’Égypte (41%) et la Birmanie (40%).

carte infographie inondation
Pour observer l’infographie complète, cliquez ICI.
Crédits : Visual Capitalist

L’Asie principalement concernée

Le document ne se contente pas de donner des informations sur les pays les plus à risque. En effet, dans la mesure où les pays n’ont pas la même population en termes de quantité, il incombe d’observer les données sous un autre angle. Ainsi, les inondations concernant le Bangladesh – second pays le plus à risque (58 %) – touchent environ 95 millions de personnes. Toutefois, la Chine, occupant « seulement » la 21e place du classement des pays les plus à risque (27,5%), elle voit presque 395 millions de ses ressortissants exposés au phénomène. Pour l’Inde, même constat avec 389 millions de personnes exposées (27,7% – 19e place).

Par ailleurs l’Asie du Sud-est est la région la plus touchée, totalisant pas moins de 1,24 milliard de personnes concernées par le risque d’inondation. Outre l’Inde et la Chine, les 25 pays les plus à risque incluent de nombreux états asiatiques tels que le Vietnam (3e), la Birmanie (4e), le Laos (6e), le Cambodge (7e), la Thaïlande (11e), le Népal (14e), les Philippines (16e), le Japon (17e) et l’Indonésie (23e).

Enfin, si le bilan humain des inondations est évidement le plus important, la question des coûts est aussi source d’interrogations. En 2021, les sécheresses, les inondations ainsi que les tempêtes ont causé des pertes économiques pour un total de 224,2 milliards de dollars dans le monde. Cette somme est pratiquement deux fois plus importante que la moyenne annuelle de la période 2001-2020, à savoir 117,8 milliards de dollars.