in ,

Infographie : l’impact de l’industrie du tabac sur l’environnement

Crédits : freeGraphicToday / Pixabay

Si fumer une cigarette prend seulement quelques minutes, ses effets sur l’environnement perdurent dans le temps. Une infographie récente montre que l’industrie du tabac est très polluante.

Une infographie très parlante

Dans le monde, plus d’un milliard de personnes consomment du tabac sous différentes formes. Forte d’une quantité phénoménale de consommateurs, l’industrie du tabac représente une manne financière importante. Malheureusement, celle-ci est très polluante, comme le rappelle une infographie publiée par le quotidien allemand Die Zeit et traduite par Courrier International en mars 2020.

Entre les ressources nécessaires à la fabrication des cigarettes, les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les substances relâchées en tant que déchets, les effets sur l’environnement sont durables. L’infographie visible ci-après se base notamment sur le Rapport sur l’épidémie mondiale de tabagisme 2019 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

infographie tabac
Crédits : Die Zeit / Courrier International

Des impacts multiples sur l’environnement

L’infographie s’intéresse à la fabrication du tabac. En 2014, la culture du tabac s’étalait sur 5,3 millions d’hectares de terres. Celle-ci nécessitait une consommation en énergie estimée à 62,2 millions de gigajoules. De plus, l’impact des fumeurs sur l’environnement est astronomique. En effet, une personne fumant une vingtaine de cigarettes par jour durant cinquante ans est responsable de la consommation de 1,4 millions de litres d’eau.

Les émissions de GES liées à l’industrie du tabac sont également très importantes. En effet, cette dernière est responsable de l’émission de 84 millions de tonnes de CO2 par an. L’infographie évoque aussi la dégradation des mégots composés d’acétate de cellulose. Étant donné que les filtres mettent des années à se décomposer, ceux-ci se retrouvent quasiment partout sur la planète. De fait, ils représentent un véritable problème en ce qui concerne la pollution des océans.

Rappelons au passage que les cigarettes contiennent plus de 5 000 substances nocives ! Or, certaines font particulièrement froid dans le dos comme l’arsenic et autres métaux lourds tels que le chrome, le cadmium ou encore le plomb. D’autres composants sont considérés comme étant cancérigènes comme le benzène et le formaldéhyde. Outre les impacts sur la santé humaine, il est ici également question d’une forte pollution des sols et des eaux de surface.

La loi et les mégots

Concernant les mégots de cigarette jetés au sol, certains pays ne lésinent pas sur les moyens pour forcer la population à plus de vigilance. À Bruxelles (Belgique), jeter un mégot au sol peut valoir une amende de 200 euros. Pourtant, ceci n’est rien en comparaison de la loi à Singapour, pays le plus sévère sur le sujet. En effet, l’infographie évoque une amende équivalente à 6 400 euros pour un mégot jeté au sol.

En 2015, un singapourien a jeté 34 mégots de cigarette depuis la fenêtre de son appartement. Résultat, l’intéressé a écopé d’une amende record avoisinant les 13 000 euros ! Ce dernier a également été contraint d’effectuer un travail d’intérêt général, c’est-à-dire nettoyer l’espace public durant cinq jours.