in

Inde : un projet de loi controversé pour dissuader les parents d’avoir plus de deux enfants

Crédits : akshayapatra/Pixabay

Le parti nationaliste hindou, Bharatiya Janata, vient de soumettre une législation visant à décourager les couples d’avoir plus de deux enfants dans l’Uttar Pradesh, l’État le plus peuplé d’Inde. Cette proposition viserait à préserver les ressources écologiques et économiques limitées du pays.

La population de l’Inde s’élève aujourd’hui à plus de 1,39 milliard de personnes. Sur cet échantillon, l’Uttar Pradesh, situé au nord du pays, abrite environ 240 millions d’habitants. Si c’était un pays, cet État serait le cinquième pays le plus peuplé au monde. Plus globalement, si la Chine reste à ce jour le pays le plus peuplé du monde avec 1,43 milliard d’habitants, la république indienne devrait le dépasser avant la fin de la décennie en raison d’un taux de fécondité plus élevé (2,2 enfants par femme en moyenne contre 1,7 en Chine).

Contrôle démographique

Le parti nationaliste hindou de droite, Bharatiya Janata, du Premier ministre Modi, vient de proposer un projet de loi (qui peut être lu ici) visant à dissuader les habitants de l’Uttar Pradesh d’avoir plus de deux enfants par couple. Objectif avancé : “gérer les ressources écologiques et économiques limitées à portée de main“.

En ce sens, le parti fait plusieurs propositions. Parmi elles : le fait de refuser les emplois gouvernementaux, les prestations sociales et le droit de se présenter aux élections locales à toute personne ayant plus de deux enfants. Ceux qui occupent déjà ce type de poste au gouvernement et qui enfreignent la “norme des deux enfants” se verraient également refuser des promotions.

À l’inverse, les personnes ayant deux enfants ou moins pourront bénéficier de réductions d’impôts, de promotions et de concessions dans les programmes de logement. Enfin, les couples pourront même profiter d’une compensation financière si l’un des deux parents subit une opération de stérilisation volontaire.

À noter que l’État d’Assam, dans le nord-est du pays, envisagerait une politique similaire.

inde
Crédits : akshayapatra

L’exemple de la Chine

Mais tout le monde n’est pas convaincu par ces mesures, rappelant l’exemple de la Chine. La République populaire de Chine avait en effet introduit une “politique de l’enfant unique” dès la fin des années 70 dans le but de contrôler sa population en plein essor. Sur le plan démographique, cette politique avait engendré un fort déséquilibre hommes-femmes à la naissance, tandis que le taux de natalité restait en dessous du seuil de renouvellement de la population, entraînant finalement un vieillissement de la population.

Dès les années 80, puis progressivement ensuite, le pays a assoupli les règles, mais les problèmes démographiques sont restés les mêmes. En conséquence, la Chine autorisera bientôt les couples à avoir jusqu’à trois enfants.

En Inde, d’autres voix ont également suggéré que cette nouvelle proposition n’était pas nécessaire et que l’État devrait plutôt se concentrer sur la contraception et l’éducation sexuelle.