in

Impression 3D : une nouvelle résine ultra-résistante et flexible !

Crédits : Creative Tools / Flickr

Au fil du temps, l’impression 3D continue inlassablement ses progrès. La société étasunienne Formlabs a mis au point une nouvelle résine. Très robuste et aussi solide que l’ABS, cette résine peut résister à de très fortes contraintes mécaniques.

Aussi flexible et solide que l’ABS

Progressivement, l’impression 3D se démocratise et investit bon nombre de sociétés et de foyers. Même la NASA s’y intéresse dans le cadre de la fabrication des moteurs de ses futures fusées. Il faut savoir que la bonne impression d’un objet dépend de deux éléments : l’imprimante 3D utilisée et le matériau employé. Jusqu’à aujourd’hui, la résine présentait de nombreux atouts mais un défaut de taille. En effet, la résine est généralement un matériau assez fragile. La société étasunienne Formlabs a mis au point une résine ultrarésistante, la Tough Resin. Celle-ci offre une solidité et une flexibilité au moins égales voire supérieures à celles de l’Acrylonitrile butadiène styrène (ABS).

Comme l’explique Formlabs dans une publication, la Tough Resin est le matériau le plus solide et le plus rigide de la société. Citons surtout la Tough 2000 Resin qui n’est autre que la version la plus récente. Les ingénieurs ont promis de meilleures propriétés mécaniques et un nouvel aspect. Il est question d’une réduction des ruptures fragiles pour un allongement accru de plus de 100 %. Formlabs promet aussi une résistance à la flexion et module de flexion accrus d’environ 15 % et de meilleures performances à haute température, c’est-à-dire au niveau de la température de fléchissement sous charge (HDT). Citons également une nouvelle teinte de gris pour un aspect professionnel.

resine formlabs
Crédits : Formlabs

Un atout pour l’impression 3D métal

Comme l’explique 3Dnatives, Formlabs a également mis au point une une gamme d’imprimantes 3D résine, en plus de sa Touch Resin. La société offre donc une solution en matière de production de pièces métalliques grâce à ses imprimantes 3D résine et au processus de métallisation. Il s’agit de déposer une fine couche de métal sur une pièce en plastique afin de lui conférer d’autres propriétés mécaniques. De plus, les machines peuvent créer des détails plus fins qu’auparavant.

L’impression 3D métal fait l’objet d’une importante croissance ces dernières années. Cette dernière séduit les industriels avec ses nombreux avantages. Citons notamment la réduction des délais de production, la possibilité de produire des pièces plus complexes ainsi que la personnalisation de la fabrication en conservant les propriétés attendues.

Voici une vidéo de présentation de la Tough 2000 Resin :