in ,

Impression 3D : des écosystèmes pour faire revenir la vie dans les rivières urbaines

Crédits : Green Future Club

La pollution concerne l’eau de nombreuses rivières, plus particulièrement lorsque celles-ci traversent des villes. Une équipe de chercheurs taïwanais a imaginé un concept d’écosystème imprimé en 3D pour les rivières urbaines. Ce projet a par ailleurs été récompensé à l’occasion d’un concours récent.

Faire revenir la vie dans les rivières

Qu’il s’agisse de pollution aux drogues et autres médicaments, au Diesel ou encore à des produits chimiques toxiques, les activités humaines malmènent les rivières. Cependant, dans les cas les moins préoccupants, la pollution reste présente dans les rivières, surtout dans les cours d’eau qui traversent des centres urbains. En conséquence, ces rivières contiennent de moins de vie. Certaines en sont même complètement dépourvues. En partant de ce constat, une équipe de l’Université de Tunghai (Taïwan) a imaginé un concept baptisé C-Ecology.

Concrètement, il prend la forme d’un panier hexagonal posé sur l’eau, avec des structures creuses en céramique immergées. Selon les chercheurs, ces formes issues de l’impression 3D devraient donner la possibilité à certains organismes (crevettes, coquillages, etc.) de revenir peupler les rivières urbaines. Cette innovation a été récompensée lors du Green Future Club 2022. Il s’agit d’un concours qui soutient financièrement des concepts écologiques visant notamment à remplacer certains produits et équipements non durables.

ecosysteme rivière impression 3D
Crédits : Green Future Club
ecosysteme rivière impression 3D 3
Crédits : Green Future Club

Des écosystèmes comparables à ceux des coraux

Plus précisément, le C-Ecology comporte plusieurs pièces et joints. Au sommet, le panier flottant sur l’eau prend la forme d’une passoire avec des trous sur le côté. Or, ces trous ont vocation à accueillir différences plantes. Imprimées en 3D dans un matériau pour l’heure non défini, la partie immergée et ses structures creuses sont résistantes aux environnements aquatiques. Leur objectif  est de reproduire les conditions de vie des poissons et autres crustacés en leur fournissant les nutriments nécessaires à la manière des coraux. Il s’agit donc d’une façon de reproduire un écosystème existant déjà dans certains milieux naturels. En revanche, il n’est aucunement question d’obtenir des écosystèmes aussi importants que ceux des océans.

Pour les porteurs du projet, le développement de cette vie aquatique devrait avoir des conséquences favorables sur les rivières. Il est ainsi entre autres question d’assurer une meilleure circulation de l’eau et de manière plus globale d’apporter un équilibre dans ces cours d’eau, entre l’embellissement de l’environnement, l’écosystème et l’hydrophilie. Le concept C-Ecology est toutefois toujours en cours de développement et il faudra certainement attendre quelques années pour assister aux premiers tests.