in

Impression 3D : ce polymère troué est capable d’arrêter des balles de pistolet !

Crédits : Rice University

Des chercheurs américains ont mis au point un bloc de plastique troué dont la solidité est exceptionnelle. Grâce à un procédé de fabrication aussi original qu’efficace, ce polymère peut bloquer des balles de pistolet !

Des motifs géométriques complexes

Un polymère imprimé en 3D capable de de résister à une balle de pistolet envoyée à 5,8 km/s, telle est la spectaculaire innovation des chercheurs de l’Université Rice (États-Unis). Dans un communiqué publié le 13 novembre 2019, les scientifiques décrivent un bloc en plastique caractérisé par des motifs géométriques complexes. Il s’agit d’un modèle connu sous le nom de “tubulanes” théorisé en 1993 par Douglas Galvão (physicien) et Ray Baughman (chimiste).

Le bloc en question est constitué de nanotubes de carbone, un matériau permettant la fabrication de matériaux aussi solides que légers. Mais les chercheurs ont fait face à des difficultés logistiques avant d’avoir eu recours avec succès à l’impression 3D.

polymère impact balle 3D
Crédits : Rice University

Un polymère révolutionnaire ?

Les meneurs du projet ont eu recours à un test radical pour évaluer la solidité de leur matériau. Tout d’abord, ceux-ci ont fabriqué deux blocs de polymère, l’un étant solide (plein) et l’autre intégrant la fameuse structure géométrique tubulaire. Ensuite, les deux blocs ont été soumis à un impact de balle tirée à une vitesse de 5,8 km/s. Aucun des objets n’a été détruit mais le bloc solide a été sévèrement endommagé, accusant la présence d’une énorme brèche et de nombreuses fissures. Quant au second bloc, ce dernier a tout simplement stoppé la balle au niveau de la deuxième couche de polymère !

Le fait est que la balle a justement été stoppée grâce à la structure géométrique tubulaire, comme attendu par les chercheurs. Selon eux, le polymère est capable de se comprimer afin d’absorber l’énergie cinétique d’un impact. Ainsi, les dommages sont contenus et donc minimisés. Les scientifiques estiment que leur innovation pourrait avoir de nombreuses applications. Citons l’armée, l’aérospatial mais également l’architecture.

Il y a quelques mois, d’autres chercheurs américains avaient mis au point un autre matériau incroyable. Il s’agissait d’une mousse métallique très légère et aussi résistante que l’acier. Celle-ci s’est montrée capable de résister au feu, aux rayons X, aux rayons gamma et aux rayonnements à neutrons. Le plus spectaculaire fut certainement la preuve de sa résistance aux balles de calibre 50 équipant habituellement les mitrailleuses lourdes !

Source

Articles liés :

Une armure flexible et résistante inspirée… par le homard

Deux simples couches de graphène pourraient arrêter une balle

Voici le tout premier diamant composite issu de l’impression 3D !