in

Impossible de se concentrer en voiture sans musique ?

Crédits : dusanpetkovic / iStock

À en croire une étude récente, plus des deux tiers des jeunes conducteurs pensent qu’il est quasiment impossible de se concentrer sur la route sans musique. Ceci semble donc relever d’un besoin. Néanmoins, des chercheurs appellent à la vigilance, car il existerait des risques, bien que ces derniers n’aient pas été encore précisément identifiés.

Impossible de se concentrer sans musique

La plupart des conducteurs apprécient la musique en voiture. Il peut notamment s’agir d’un moyen de vaincre la monotonie d’un trajet et de lutter contre la somnolence au volant. Néanmoins, jouer un son trop fort ou peut-être trop stimulant peut être source de danger. Une étude publiée dans la revue Psychomusicology : Music, Mind and Brain le 1er janvier 2021 a été menée par des chercheurs du BGU Music Science Lab de l’Université Ben Gourion du Néguev (Israël). Ceux-ci expliquent que sur les 140 volontaires (18 à 29 ans) de l’étude, 97 % écoutent de la musique en voiture.

Toutefois, une question se pose : nos morceaux favoris ont-ils un impact positif sur notre conduite ? Selon les chercheurs, 80 % des participants jugent quasi impossible de se concentrer sur la route en l’absence de musique. Même après être arrivés, beaucoup restent dans l’habitacle jusqu’à ce que leur musique préférée se termine.

“Pour les jeunes conducteurs de 18 à 29 ans, la musique dans la voiture n’est pas seulement un divertissement, elle fait partie de leur atmosphère, qu’ils soient seuls ou non”, a indiqué Warren Brodsky, directeur du BGU Music Science Lab.

ecouter musique voiture
Crédits : simonapilolla / iStock

Un besoin d’aller plus loin dans les recherches

Malgré ces déclarations d’amour à la musique en voiture, les chercheurs appellent à la vigilance. Selon eux, les jeunes sont habitués à être constamment stimulés, mais aussi à absorber de grandes quantités d’informations tout au long de la journée. Ainsi, ces derniers ne se demandent pas vraiment comment le type de musique qu’ils jouent peut affecter leur concentration. Cela pourrait aussi “induire un comportement agressif ou les amener à mal calculer les situations à risque. Cela pourrait devenir un problème plus important à l’avenir, lorsqu’il sera essentiel de se désengager de la musique et de prendre le contrôle d’un véhicule autonome“, a affirmé Warren Brodsky.

Malgré ces travaux, l’influence de la musique sur les capacités des jeunes conducteurs est encore incertaine. Les chercheurs israéliens pensent que de plus amples recherches pourraient permettre une identification plus précise de ces éventuels risques.