in

Images rares : Ces éléphants pleurent-ils la mort de l’un d’entre eux ?

Crédits: capture vidéo

C’est une scène rare et poignante qu’a filmée une zoologiste spécialiste des pachydermes, nous montrant des groupes d’éléphants venir tour à tour autour du cadavre d’une matriarche décédée quelques semaines plus tôt. Faut-il y voir une sorte de recueillement ? 

Nous sommes dans la réserve nationale de Samburu, au nord du Kenya. C’est là que l’une des dernières matriarches, une femelle âgée de 45 ans, est décédée d’une mort naturelle. Quelques semaines plus tard, on peut voir plusieurs éléphants s’arrêter devant le cadavre de la matriarche, quelques secondes pour la sentir, la toucher. Des images rares qu’a réussi à filmer Shifra Goldenberg, doctorante à la Colorado State University, spécialiste des pachydermes et qui avait suivi la femelle pendant quelques semaines.

La Reine Victoria, tel était le nom de cette femelle dont les restes ont été visités par trois groupes distincts d’éléphants. Pour la spécialiste des pachydermes, ce comportement n’est pas habituel. “Les animaux ont l’air stressé” commente-t-elle. Faut-il pour autant y voir une sorte de recueillement, de deuil ? Pas forcément, ce serait apporter une analyse anthropomorphiste à la scène pour la spécialiste qui précise que l’on ne sait pas ce que les animaux ont dans la tête à ce moment précis, et qui s’interroge sur le fait que sur ces trois groupes distincts d’éléphants, deux n’avaient pas de liens particuliers avec la Reine Victoria.

Ce que la famille faisait était intéressant, mais ce que les non-proches faisaient l’était tout autant” déclare la zoologiste. “On les voit inspecter le corps, s’arrêter pour le sentir. C’est incroyable ce niveau de fascination. Sa famille était en détresse de voir qu’elle ne se levait pas, mais les autres étaient également affectés par sa mort” commente-t-elle.

Un comportement mystérieux, qui ressemble à une sorte de recueillement, de tristesse, d’autant que les éléphants sont réputés pour former des groupes très soudés, avec de nombreuses interactions sociales, à l’instar d’autres mammifères comme les dauphins ou les chimpanzés par exemple, animaux qui sont capables de manifester de l’empathie.

Source