in ,

Ils vont recréer l’environnement de Titan sur Terre

Crédits : NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute

Des chercheurs américains de la Southern Methodist University (SMU) pourraient déterminer si Titan, la lune de Saturne, peut abriter la vie. Avant même que la NASA n’y pose les pieds en 2034.

C’est officiel, la NASA va aller sur Titan pour étudier son potentiel d’habitabilité dans le cadre de sa mission Dragonfly. Le drone devrait arriver sur place en 2034, et visiter plusieurs sites prometteurs dans le but d’étudier les processus chimiques opérés en surface. La mission est excitante, mais d’autres recherches sont également menées en parallèle. Des chimistes de la Southern Methodist University (SMU), par exemple, ont l’intention de “récréer” l’environnement de Titan dans de petits cylindres en verre, dans l’idée de mieux comprendre le type de structures organiques susceptibles de se former à la surface de cette lune.

Recréer ce monde, étape par étape

L’université vient en effet de recevoir une subvention de 195 000 dollars (175 000 euros) pour effectuer ces recherches. Le projet sera dirigé par Tom Runcevski et Christina McConville. Dans plusieurs petits cylindres en verre, les chercheurs “injecteront” les ingrédients retrouvés sur la lune, en se basant sur les connaissances acquises grâce à l’atterrisseur Huygens. «Nous pouvons recréer ce monde étape par étape dans un cylindre en verre, expliquent les chercheurs. Nous allons d’abord introduire de l’eau qui gèle. Ensuite nous recouvrirons cette couche de glace d’éthane qui se transformera en un “lac”. Puis nous remplirons le cylindre restant avec de l’azote».

Les chercheurs manipuleront ensuite ces environnements de différentes manières dans le but d’en étudier les réponses. L’idée par exemple, serait d’introduire différentes molécules pour imiter les précipitations d’hydrocarbures sur Titan.

Une photo prise par Huygens lors de sa descente sur Titan en janvier 2005. Crédits : NASA/ESA

Titan, une véritable Terre primitive

Ces analyses seront pertinentes concernant la question de l’apparition de la vie sur Titan. Mais n’oublions pas également que la lune est depuis longtemps considérée comme une sorte de Terre pré-biotique. Même si les températures y sont glaciales (-180 degrés C.), Titan est en effet le seul objet dans notre système à présenter une atmosphère dense comme notre planète. C’est également le seul monde à contenir des liquides en surface – y compris des lacs, des rivières et des mers. En outre, les chercheurs pensent que Titan pourrait avoir un océan sous sa surface.

Ces recherches sont donc intéressantes à plus d’un titre. D’une part parce que nous pourrions aider à résoudre le mystère de la vie terrestre. Mais aussi parce que les données recueillies pourront éventuellement guider les futures analyses de la NASA une fois sur place. Nous pourrions également en apprendre davantage sur le potentiel de vie sur les exoplanètes les plus proches, une fois que nous aurons déterminé celles qui présentent une épaisse atmosphère.

Source

Articles liés :

Les canyons de Titan similaires à ceux de la Terre

Il y a un peu plus de 14 ans, le monde découvrait la surface de Titan

Il vient de pleuvoir sur Titan, la lune de Saturne

Ils vont recréer l’environnement de Titan sur Terre
noté 4 - 1 vote[s]